Vie locale

Une cérémonie des vœux empreinte d’émotion


Le maire de Dreux Gérard Hamel a entamé une série de cérémonies des vœux. Après la maison Proximum des Rochelles, c’était le tour du quartier Sainte-Eve avant de conclure par le centre-ville.

C’était une cérémonie empreinte de solennité et d’émotion. Gérard Hamel a rappelé le drame qui s’est déroulé à la mairie en tout début d’année. « Notre directeur général des services va mieux, sa vie n’est plus en danger mais il aura besoin de beaucoup de temps et d’opérations avant qu’il puisse retrouver son travail », expliquait le maire qui assure avoir pris des dispositions et que la mairie est en ordre de marche. L’élu a remercié les gendarmes, la police municipale et nationale, les pompiers et le SAMU. Gérard Hamel a rappelé trois faits marquants de l’année 2019 : d’abord, Action cœur de ville. « Il était indispensable d’engager une action forte pour redynamiser le centre-ville. L’État a lancé un appel à projets auquel nous avons répondu. De nombreux projets verront le jour ». Ensuite, l’aménagement du quartier de la gare avec ses deux parvis, le parking silo et les gros travaux d’infrastructures qui vont permettre aux entreprises de prendre le relais. Des immeubles sont en cours de construction et prochainement sera mise en route un hôtel 3 étoiles et un programme privé de bureaux derrière la gare. Enfin, le Dôme. « Un écosystème numérique qui devrait voir le jour dans le premier trimestre 2020 à la place de l’ancienne Caisse d’épargne. Il permettra d’accueillir des startups et des porteurs de projets. » Gérard Hamel est revenu sur Le théâtre qui a été remis au goût du jour, Le Parc Louis-Philippe qui sera inauguré fin janvier et le chantier de rénovation du quartier des Bâtes avec prochainement le début des travaux de désamiantage. Il a conclu en évoquant « le projet du centre de loisirs Otium avec sa patinoire et ses cinémas différents de ceux du centre-ville dont la construction est en cours avec le restaurant Burger King qui ouvrira fin janvier. » À l’heure des adieux Gérard Hamel a assuré l’assemblée de son amour pour la ville. « Je suis drouais et je resterai à Dreux ».



Annie Duval-Pétrix
23/01/2020