Vie locale

Daniel Frard passe en revue ses dernières réalisations


La cérémonie des vœux de Daniel Frard, élu depuis 1983, maire de Vernouillet depuis 1997, a été le moment de rappeler une continuité de sa politique municipale sur le long terme. L’élu a dressé le bilan des engagements pris en 2014 et réalisés à ce jour.

« L’an passé, nos vœux s’étaient déroulés au cœur d’une crise sociale à l’expression inédite. Je ne suis pas sûr que le Grand Débat National et les mesures prises aient apporté toutes les réponses attendues. Aujourd’hui, s’ajoute le débat sur la réforme des retraites basées sur le principe de solidarité et de répartition qui doivent être préservées. C’est la répartition équitable des richesses qui est posée. Tout démontre que les moyens de la grande majorité de nos concitoyens stagnent alors qu’une infinie minorité connait des évolutions difficilement imaginables », a lancé Daniel Frard. Revenant sur le bilan du dernier mandat, le maire a rappelé qu’il s’inscrivait dans le cadre du Contrat de ville signé en 2015, prolongé jusqu’en 2022. Il rassemble l’État, la Région, le Département, la Caisse d’Allocations Familiales, l’Agglomération du Pays de Dreux et la Ville de Vernouillet et s’inscrit dans les domaines du renouvellement et du développement urbain, de l’éducation, de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, de la sécurité et de la prévention de la délinquance, de la santé, de l’aménagement du territoire et du développement durable. Le bilan du mandat écoulé se traduit par un développement maitrisé et équilibré, selon Daniel Frard. « Les derniers chiffres du recensement publiés par l’Insee attestent qu’avec 12506 habitants, Vernouillet est la cinquième ville du département. Ce chiffre est en croissance de 5% entre 2012 et 2017 ». Le maire a détaillé le développement urbain, avec les opérations de la ZAC du Bois du Chapître dont la dernière phase sera mise en œuvre cette année, la création de la ZAC de la Croix Giboreau et le renouvellement urbain avec la réhabilitation du quartier des Vauvettes, achevée en 2014, qui se prolongera avec la construction de pavillons sur le terrain Louis. « Le mandat a été consacré à la mise en place du Contrat de Renouvellement Urbain des quartiers des Bâtes-Tabellionne à Dreux et Vernouillet. Il aura fallu trois longues années d’études, de concertations et de négociations pour qu’en 2020 le projet commence à devenir réalité », regrettait Daniel Frard, avant d’évoquer le développement économique et les perspectives qui s’ouvrent sur la zone Portes Sud. « Malgré les difficultés juridiques, qui entravent la restructuration de l’accès au centre commercial Plein Sud, la dynamique créée va permettre le renforcement de son attractivité. Les transformations du centre commercial des Corvées avec l’installation, cette année, d’un nouveau Lidl troisième génération. » Daniel Frard a, également, rappelé la visite de Christophe Castaner, Ministre de l’Intérieur, venu installer la Maison de sécurité du quotidien, en février dernier. « Lors de cette visite, le ministre avait annoncé le classement en quartier de reconquête républicaine des quartiers de l’agglomération drouaise. 25 policiers supplémentaires sont arrivés au commissariat de Dreux ». Le maire a également évoqué le projet de restructuration du gymnase Marcel-Pagnol qui est en arrêt à cause de désaccord entre le maître d’œuvre et les entreprises sur le chantier. Des procédures judiciaires sont en cours.



Annie Duval-Petrix
23/01/2020