Vincent Breuil veut changer Évreux pour changer les gens


Vincent Breuil et ses soutiens conduisent leur « Liste citoyenne ». Ils veulent représenter la population d’Évreux. Lui et ses colistiers multiplient les actions de terrain avec les habitants, qu’ils voient « tous les jours ».

Installé dans « son » école Joliot Curie où il est « chez lui » depuis 12 ans, Vincent Breuil parle de sa campagne et des projets qu’il compte mettre en œuvre. « Nous allons construire un projet avec les habitants car ils sont les meilleurs experts de leur cadre de vie. Nous sommes partis à une poignée et beaucoup nous rejoignent. Les listes citoyennes fleurissent un peu partout en France et sans doute sommes nous là au bon moment » pense Vincent Breuil. Il chasse d’un revers de main une possible union avec Timour Veyri et ses colistiers. « En 2017, j’ai déjà essayé de rassembler toute la gauche et ils faisaient déjà cavalier seul. Nous taillons notre route en essayant de déclencher un sursaut populaire, sans nous occuper des politiciens professionnels » tranche le candidat, pas tendre non plus pour le maire Guy Lefrand : « Il montre ce qu’il a fait mais il ne montre pas ce qu’il a défait. Son bilan est très largement négatif et il y a une nécessité de le battre pour qu’il ne détricote pas davantage le tissu social et urbain » lance Vincent Breuil. « Nous, nous avons un vrai projet et c’est collectivement que nous pouvons nous en sortir. Nous voulons d’abord récréer de la proximité et du lien social. Évreux a besoin de se rassembler, pas de se diviser. Chaque semaine, les gens découvrent notre politique, celle qui a un grand P. Dans notre groupe, il y a de nombreuses compétences qui essaient de dégager des voies possibles, de murir des solutions, et il y a une vraie dynamique qui se crée » assure le candidat, qui bénéficie des soutiens du mouvement Génération S, du bureau local de la France Insoumise et de personnalités « figures de la gauche Ebroïcienne » à l’image des 2 fils de Roland Plaisance, l’ancien maire communiste d’Evreux. Au moment où tous les candidats parlent d’écologie, Vincent Breuil, « écologiste depuis toujours », assure qu’il y a « une transition sérieuse à mener » et verrait bien Evreux « Entièrement végétalisée ». Fondateur de l’association « Un toit sous la main », il lutte contre toutes les discriminions et il apporte son aide aux sans-abris et aux sans-papiers. « J’ai des enfants et je veux qu’ils aient un avenir. Il changer la ville pour changer la vie » estime le candidat.



Louis Leprêtre
13/02/2020