Vie locale

Partir étudier à l’étranger, cela se tente !


Avec l’AFS Normandie Boucles de Seine, les étudiants peuvent partir étudier à l’étranger. L’antenne d’Évreux veut faire connaître les conditions d’accès au dispositif qui concerne les jeunes dès l’âge de 14 ans.

« AFS Vivre Sans Frontière appartient à un réseau international implanté dans plus de 60 pays, depuis près de 70 ans. Elle permet aux étudiants de vivre leur scolarité ailleurs pendant 2, 3, 6 mois ou durant toute une année scolaire. L’idée est de faire communiquer les cultures entre elles. La réciproque est vraie et nous cherchons des familles d’accueil pour la rentrée de septembre » précise Sarah Lelaidier, responsable de l’antenne AFS Normandie, qui rayonne sur toute l’ancienne Normandie (Eure et Seine-Maritime). Pour les jeunes qui désirent partir, il faut acheter un programme auprès d’AFS France. « Je me déplace ensuite chez les parents du candidat au départ, avec un bénévole de l’association qui est déjà parti avec ce type d’échange. Nous évoquons tous les problèmes et nous avons un entretien individuel avec le jeune, afin de bien s’assurer que sa motivation n’est pas celle de ses parents. Nous ne vendons pas de séjours linguistiques ! » assure Sarah Lelaidier. Les jeunes postulants sont reçus tous ensemble par l’association en avril et juin, pour voir s’ils n’ont pas changé d’avis et pour les préparer au choc culturel inhérent à ce type de séjour. Dans tous les cas, les étudiants sont accueillis dans des familles d’accueil bénévoles. « L’idée est d’accueillir le jeune comme un membre supplémentaire de la famille. Il est intégré dans un établissement scolaire et c’est pour lui une totale immersion. Il n’y a pas d’obligation de résultats mais une obligation d’assiduité » explique la responsable de l’antenne. Le dispositif a un coût, qui varie en fonction du pays choisi. « Ce n’est pas fait pour les riches. Le dispositif de la Région Normandie « Pass monde » permet à la grande majorité des familles de bénéficier d’un tarif tout à fait accessible » assure Sarah Lelaidier. Une petite dizaine de jeunes de la région sont déjà dans le dispositif mais la responsable de l’antenne espère que ce chiffre va rapidement augmenter. Elle tiendra son assemblée générale dimanche 22 mars, à 12h30, à la maison de quartier de Netreville.

AFS Normandie Boucles de Seine
Contact : Sarah au 06 63 21 12 77
sarah.lelaidier@afs.org

 



Louis Leprêtre
12/03/2020