Vie locale

Aurélie Lemoine coiffe bénévolement les SDF


Membre du mouvement « Coiff in the street » créé il y a deux ans par Kevin Ortega, Aurélie Lemoine va à la rencontre des SDF d’Évreux, pour leur apporter « un moment de bien-être capillaire », mais pas seulement.

« Depuis un an, je m’occupe d’une vingtaine de sans-abris. Je vais les voir dans les squats et dans les rues. Certains disent qu’on ne les voit pas mais en fait, c’est surtout qu’on ne les regarde pas. J’essaie de leur apporter ce petit moment de détente. Tous acceptent de se faire coiffer et j’en profite pour m’assurer de leur santé » précise Aurélie Lemoine, élégante et souriante, dans son magasin de mode, mais également lorsqu’elle effectue ses maraudes où elle parvient à faire 6 à 8 coupes de cheveux « sur le terrain ». « Je ne me cache absolument pas des autres commerçants de mon secteur ou de mes clients. Nous essayons de dédramatiser et je ne veux surtout pas que l’on parle d’une action que je ferais par pitié. La pitié, ils n’en veulent pas, mais ils acceptent ce moment d’échanges, qui va bien au-delà de la coupe de cheveux. Il y a forcément des liens qui se créent entre eux et moi. Nous communiquons beaucoup et lorsque l’un d’entre eux disparait, comme Christophe il y a quelques jours, je vis cela comme un drame, pensant sans doute à tort, que l’on aurait pu faire mieux » explique Aurélie Lemoine, qui se souvient de sa première « coupe ». « C’était à Paris il y a une quinzaine d’années, j’étais coiffeuse de cinéma pour un film que se tournait à Notre-Dame de Paris. Un sans-abri était sur les lieux et je lui ai proposé de le coiffer. Revenue à Évreux, j’ai eu envie de m’investir à nouveau en pensant que le don de soi, c’était pas mal non plus ». Son compte Facebook montre, s’il en était besoin, à quel point son engagement en direction des plus défavorisés est apprécié.

 



Louis Leprêtre
12/03/2020