Vie locale

Le marché couvert de Dreux reste ouvert


Depuis le début de la crise causée par le Covid-19, le maire de Dreux s’en tient aux consignes du gouvernement.

« On s’est toujours très scrupuleusement conformés aux directives gouvernementales ni en dessous, ni en deçà. Au stade 2, alors qu’il était autorisé des rassemblements de 1000 personnes, nous avons autorisé l’élection de Miss Eure-et-Loir, il y avait 500 personnes dans la salle. Plus tard, seuls les rassemblements de 100 personnes étaient autorisés, toutes les manifestations ont été annulées jusqu’au lendemain des élections où la règle du confinement a été instaurée. Nous nous sommes adaptés et laissés les marchés ouverts. Cela nous paraissait très important que les gens puissent acheter des produits frais. Dès le 19 mars, les mesures avaient été prises, les placiers étaient munis de gants et de masques, les étalages espacés avec un affichage et un balisage pour les clients. Tout fonctionnait ainsi jusqu’à avant-hier. Les instructions gouvernementales ordonnait la fermeture des marchés ouverts », explique Christophe Le Ciclé.

Gérard Hamel a demandé une dérogation à Fadela Benrabia, préfète d’Eure-et-Loir, pour le marché du centre-ville. « Il n’y avait plus que la Superette G20 qui a un grand mérite pour être présente et assurer l’approvisionnement en alimentaire du centre-ville. Le marché est en lien avec les producteurs locaux et permet à la population de se procurer des produits frais ». Désormais, le marché du centre-ville sera ouvert le mercredi, vendredi et dimanche matin avec uniquement des commerces alimentaires.

Des règles très strictes sont appliquées : pas plus de 100 personnes en même temps à l’intérieur du marché, une entrée distincte de la sortie pour ne pas se croiser, les étalages sont distanciés, un balisage est en place et les policiers municipaux sont présents. Quasiment tous les commerçants sont présents à part un poissonnier qui éprouve des difficultés à se réapprovisionner sinon toute la chaîne alimentaire fonctionne bien. « Nous recommandons aux commerçants de mettre des films plastiques sur les denrées alimentaires. Nous recommandons aux personnes âgées qui viennent tous les jours d’espacer leurs déplacements. Il faut faire les courses pour plusieurs jours. On doit se nourrir de produits frais mais sortir le moins possible. On doit changer nos habitudes et parfois faire des courses pour les voisins », ajoute le directeur du cabinet de Gérard Hamel.



Annie Duval-Petrix
25/03/2020