Vie locale

Covid-19 : le plein de solidarité dans les communes du canton de Saint-André-de-l'Eure


Face à l’épidémie, plusieurs communes du canton ont mis en place un certain nombre de mesures d’aides aux personnes fragiles. De nombreux dispositifs sont opérationnels.

« Nous tenons un comité de crise tous les 3 jours et nous avons d’abord privilégié la surveillance des personnes âgées ou fragiles durant cette période. Nous appelons plus de 150 personnes au quotidien pour connaitre leurs besoins, effectuer les courses à leur place ou porter leurs médicaments. Nous essayons de traiter les demandes, même particulières, afin que personne ne se sente isolé » détaille Franck Bernard, maire de Saint-André-de-l’Eure. Les élus ont également organisé un certain nombre de facilités dédiées au personnels soignants, aux services de secours et de police, en demandant au Carrefour Market local de leur réserver un créneau horaire spécifique, chaque jour de 8h30 à 9h30. « Avec l’aide de la Préfecture et de l’Académie, nous avons également ouvert un pôle d’accueil dédié aux enfants des personnels de santé à l’école des « P’tits loups ». Ce sont les responsables de notre service enfance jeunesse qui les prennent en charge, avec des enseignants bénévoles » complète le maire.
Malgré le confinement, l’antenne andrésienne des restos du cœur reste ouverte chaque vendredi, de 13h30 à 17h (contact : 06 87 69 70 25). Dans d’autres communes du canton, des initiatives ont été prises en direction des personnes fragiles, à l’image de la municipalité d’Ivry-la-Bataille, qui a mis en place un service de portage des courses à domicile pour les personnes âgées de plus de 70 ans, avec l’aide des élus et de bénévoles résidant dans les communes alentours (contact : 06 14 03 00 43). À Marcilly-sur-Eure, le club des « Amis Marcilluciens », le plus important club des ainés du canton, invite ses membres à se rapprocher des personnes isolées ou fragiles, « notamment pour le portage des courses, l’aide aux déplacements ou tout autre service » (Demandes à effectuer à pp27@orange.fr).

Photo : À Saint-André comme dans la vallée, la solidarité joue à plein, notamment avec le portage des courses à domicile.



Louis Leprêtre
27/03/2020