Vie locale

Trouver des fleurs pour les obsèques s’avère compliqué pendant le confinement


Les directives drastiques dues au Coronavirus permettent tout de même aux familles d’offrir des fleurs pour les cérémonies d’inhumation ou de crémation. Le problème des fleuristes et horticulteurs est immense car il est très difficile de se procurer des fleurs actuellement. Les grands marchés et circuits habituels de réapprovisionnement sont fermés. À  Dreux, Jean-Michel Provendier a fermé son magasin, Le Jardin des Druides, au public mais reste ouvert pour les commandes de fleurs destinées aux obsèques. « Je travaille seul en fonction des demandes. Il est très difficile de se procurer des fleurs. Ce n’est possible que par la débrouillardise, les relations et les réseaux. Je ne peux fournir que dans la limite des approvisionnements », regrette le fleuriste. Aux serres Noël Moronval, Jean-Noël Ramarokoto, gérant, rencontre les mêmes difficultés. « Les serres sont fermées au public mais j’assure les commandes pour les décès. Je livre fleurs coupées, compositions, fleurs de printemps à planter et plans potagers aux grandes surfaces et aux particuliers à partir de 25€, aussi loin que possible », explique le professionnel drouais qui entamait sa deuxième saison estivale après avoir repris l’établissement. « La crise est foudroyante. J’ai dû jeter toutes mes fleurs à la poubelle. C’est une catastrophe », constate l’horticulteur qui avait déjà un beau stock de fleurs de printemps à planter.
 
Où trouver des fleurs ? 
 
Le Jardin des Druides 
8 Rue Illiers - 28100 Dreux
Les Serres Noël Moronval
28500 Sainte-Gemme-Moronval
 
Chez Ugo & Léa
18, rue St-Pierre
28100 Dreux
02 37 46 09 16


Annie Duval-Pétrix
16/04/2020