Vie locale

La Croix-Rouge mobilisée auprès des plus fragiles


La Croix-Rouge française est une association d'aide humanitaire française fondée en 1864. Elle a pour objectif de venir en aide aux personnes en difficulté en France et à l'étranger. Ses missions fondamentales sont l'urgence, le secourisme, l'action sociale, la formation, la santé et l'action internationale. Ses membres sont sur le front du Covid-19 depuis le premier jour. 

« Depuis le début du mois de mars, aux premiers jours de la pandémie, les quatre unités de la Croix-Rouge d’Eure-et-Loir (Chartres, Nogent-le-Rotrou, Châteaudun et Dreux) sont mobilisées essentiellement pour les personnes que l’on accompagne », explique François Mousset, administrateur provisoire du département d’Eure-et-Loir. À Chartres, on maintient l’aide alimentaire (distribution de vivres sur prescription d’assistantes sociales) et la domiciliation postale deux jours par semaine et des maraudes pour le SAMU social, deux soirs par semaine. À Nogent -le-Rotrou, les mêmes services sont proposés, mercredi seulement. À Châteaudun, nous distribuons des coupons alimentaires. À Dreux des maraudes sont organisées les mardis et vendredis comme sur tout le département. »
La Croix-Rouge a mis en place la conciergerie solidaire. Croix-Rouge chez-vous au 09 70 28 30 00. « Le principe est de venir en aide aux personnes isolées. Trois services sont proposés : une écoute et un soutien psychologique pour les personnes qui supportent mal le confinement. Une livraison de courses, plusieurs types de paniers sont proposés. (Les courses sont à la charge du demandeur) et une livraison de médicaments », détaille François Mousset. Ce sont des activités menées au niveau départemental, la liste de ces actions est transmise et dispatchée dans chaque unité locale. « Actuellement, sur tout le dispositif, La Croix-Rouge compte une trentaine de bénévoles réguliers engagés et actifs plus une trentaine de bénévoles d’un jour qui viennent nous renforcer en cette période difficile. La Croix-Rouge n’est pas présente que dans des périodes difficiles comme celle que l’on vit actuellement. Elle a été quasiment la seule association caritative en activité au début du confinement sur tout le département », rappelle François Mousset.



Annie Duval-Pétrix
23/04/2020