Vie locale

Les visites aux résidents ont repris chez Domitys


Dimanche 19 avril, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a confirmé que le droit de visite serait de nouveau autorisé dans les résidences accueillant les personnes âgées. Cependant, la crise n’étant pas endiguée, les résidences Domitys, à Vernouillet, assurent la mise en place de mesures strictes afin de pouvoir accueillir les visiteurs en toute sécurité.
 
Le communiqué national date du jeudi 23 avril. Les résidences Domitys mettent fin à une longue période de confinement parfois très difficile à vivre pour les personnes âgées et leurs familles. « La sortie de l’isolement doit se faire sans concession pour la sécurité des résidents et des personnels.  Depuis le 20 avril, c’est dans le respect le plus strict des règles énoncées ci-dessous que ces visites peuvent se dérouler afin d’offrir au maximum de familles des moments privilégiés avec leurs aînés », expliquent les responsables du groupe. Les visites se feront à la demande du résident, le temps de visite est limité à 30 minutes par famille. Les visiteurs et les résidents s’engagent à ne pas avoir de contacts physiques. Les visites doivent être planifiées avec la direction de la résidence afin de garantir la sécurité sanitaire de chaque résident. Un parcours d'accueil est organisé au sein des résidences et devra être suivi afin de respecter le calme et l’ensemble des résidents. Le port du masque reste obligatoire au sein de la résidence, du gel hydroalcoolique est mis à disposition de chacun et les mesures barrières sont indiquées. « Les équipes Domitys sont engagées depuis le début de la crise pour la sécurité et le bien-être moral des résidents. Le confinement peut parfois être vécu comme une privation de liberté et l’enfermement génère une forme de détresse morale. La protection de nos résidents est bien sûr au cœur de nos préoccupations. Cependant, nos équipes se sont mobilisées par-delà les espérances et se sont investies professionnellement et personnellement afin de pallier autant que faire se peut l’absence de contacts sociaux. Leur engagement, leur créativité et leur dynamisme ont permis à nos résidents de réinventer leur quotidien aussi jovialement que possible au cours des cinq dernières semaine », indique  Frédéric Walther, directeur général associé Aegide-Domitys. « La crise sanitaire n’est malheureusement pas derrière nous et, alors que nous saluons la décision ministérielle, qui permet aujourd’hui à nos résidents de renouer avec leurs proches dans le respect de contraintes sanitaires claires, nous restons mobilisés afin de garantir leur bien-être physique et moral au cours des semaines à venir », conclut Frédéric Walther.


A.D.-P.
29/04/2020