Vie locale

Déconfinement : de nombreux points
 restent à éclaircir pour Daniel Frard


Le déconfinement et la reprise de l’école approchent à grands pas si les conditions restent favorables a annoncé le premier ministre Edouard Philippe, dans son allocution télévisée du 28 avril. « Qui fait quoi et qui finance quoi ? » telles sont les questions que se pose Daniel Frard, maire de Vernouillet. Même si certains détails ont été évoqués par le premier ministre, comme le port des masques prohibé pour les enfants de moins de trois ans, des masques alternatifs pour les élèves du primaire, obligatoires pour les collégiens mais aussi pour les enseignants dans certaines conditions. « Le Président de la République, Emmanuel Macron, avait dit que les masques étaient à la charge de l’Éducation nationale. Nous verrons bien. En ce qui nous concerne, nous avons tenu une réunion lundi soir au cours de laquelle nous avons pris des dispositions et réfléchi sur nos compétences périscolaires, sur la protection de notre personnel communal qui intervient dans les écoles et qu’on semble un peu oublier en ce moment. Le savon, le gel hydroalcoolique et le matériel, tout cela est du ressort de la collectivité », explique Daniel Frard. En ce qui concerne les masques destinés à la population, le maire reste flou pour le moment : « Nous avons pris des dispositions, les commandes sont faites. Nous en sommes à la réception. Nous travaillons à l’organisation de la diffusion et au coût. Nous sommes en réflexion. La population sera informée dans les meilleurs délais. Il reste très peu de jours avant le déconfinement. On sent la tension monter et il nous faut la gérer dans une période de confinement », constate l’élu.


A.D.-P.
29/04/2020