Vie locale

Covid-19 : +23 % de décès entre le début mars et la mi-avril 2020 en Eure-et-Loir


Si le gouvernement a levé le confinement des Français, ce lundi 11 mai, alors que la situation sanitaire est encore difficile, L’Insee a dressé un bilan comparatif sur l’évolution de la mortalité sur cette période de pandémie sans précédent. Selon cette étude et sans surprise : « la crise sanitaire liée à la propagation du Covid-19 a un impact sur le nombre total de décès. En France, du 2 mars au 19 avril 2020, 22.140 décès supplémentaires, soit 26 % de plus toutes causes confondues, ont eu lieu par rapport à la moyenne des décès survenus durant la même période entre 2015 et 2019. L’excédent des décès augmente nettement à partir de la semaine du 16 mars puis a tendance à se réduire à partir de la semaine du 6 avril. Il touche autant les hommes que les femmes et est d’autant plus fort pour les personnes les plus âgées ».

Si la hausse des décès est plus forte dans les territoires densément peuplés bien que la population y soit en moyenne plus jeune, l’Eure-et-Loir, département rural, a enregistré une évolution du nombre moyen de décès par jour, du 1er au 20 avril 2020 rapportés au nombre moyen de décès par jour du 16 au 31 mars 2020, de 35%. Le nombre moyen de décès par jour, du 1er au 20 avril 2020, rapportés au nombre moyen de décès par jour, du 16 au 31 mars 2020, a progressé de 23% sur le département. Enfin, l’évolution des décès cumulés, sur l’Eure-et-Loir, du 16 au 31 mars 2020, rapportés aux décès cumulés du 1er au 15 mars 2020 a été de +1%.



A.D-.P.
13/05/2020