Vie locale

10 000€ de cagnotte à remporter avec l'UCAD !


L'Union des Commerçants et Artisans de l'agglomération Drouaise (UCAD) lance une cagnotte solidaire pour relancer l'activité.

L'UCAD compte aujourd'hui une soixantaine de commerçants et artisans Drouais, dont une grande partie sont situés en centre-ville. L'activité de tous a été fortement troublée suite au confinement et aujourd'hui tout le monde cherche un moyen de reprendre au mieux son activité et attirer la clientèle. C'est avec cet objectif que l'UCAD a décidé de lancer une cagnotte. Celle-ci s'est clôturée vendredi dernier et a permis de rassembler 10 000 euros, venant de donateurs adhérents à l'UCAD, mais pas seulement. Les commerçants et artisans non adhérents ont également eu la possibilité de faire un don, ils se verront ainsi inscrits pour l'année au sein de l'UCAD. Mais que va donc devenir cette cagnotte ? A partir de ce jeudi 28 mai, elle se transformera en un jeu, ouvert à tout le monde, qui permettra de faire gagner des bons cadeaux à 210 personnes. Les gains seront divisés en palier, ainsi 100 personnes remporteront un bon cadeau de 20€, 40 personnes un bon de 40€, 40 également gagneront un bon de 60€, 20 personnes pourront remporter 100€ et 10 personnes se verront remettre 200€ de bon cadeau. Ces bons cadeaux seront à utiliser chez les commerçants adhérents de l'UCAD et les donateurs de la cagnotte. « L’objectif est que cet argent soit dépensé au niveau local. Nous cherchions comment faire revenir du monde dans nos magasins après ce confinement, nous avons trouvé cette solution pour commencer » explique Nicolas Voisin, président de l'UCAD. Le jeu se déroule du jeudi 28 mai au samedi 13 juin, pour y participer il suffit d’aller sur le site internet www.ucad28.fr, de répondre à quelques questions et de croiser les doigts pour le tirage au sort. Les bons cadeaux qui seront remis aux gagnants, pourront être utilisés jusqu'à la fin du mois de septembre, afin de laisser le temps à chacun d'en profiter. « Pour le moment les animations de l'UCAD sont en suspens, aujourd'hui nous devons faire au mieux pour nous entraider. Même si nous n'avons pas encore de visibilité sur l'avenir, nous devons aller de l'avant » conclut Nicolas Voisin.



Charlyne Didelot
28/05/2020