Vie locale

Le dispositif Vernouillet Initiatives Covid-19 contre la crise


La Ville de Vernouillet lance le dispositif VIC-19, (Vernouillet Initiatives Covid-19) pour répondre aux besoins de la population et faciliter l’accès aux aides pour les Vernolitains en situation de précarité. La municipalité anticipe sur la crise économique et sociale qui s’annonce à la rentrée.

Le 20 mai 2020, le territoire vernolitain comptait 500 bénéficiaires du RSA, 1700 demandeurs d’emploi et présentait une activité économique à environ 65% de la normale. Ce constat a incité la municipalité à mettre en place un dispositif visant à adapter les capacités d’accueil, d’information, d’orientation et d’accompagnement de la population dans un contexte incertain causé par la pandémie du Covid-19. « Dès le 23 avril, élus et personnel communal établissaient un état des lieux en vue de mettre en place un dispositif social et solidaire d’une durée illimitée pour coordonner les moyens déjà en place et proposer une porte d’entrée simplifiée aux personnes en difficulté », explique Éric Steiner, directeur du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale). « Il s’agit de limiter  l’impact de la crise en terme d’emploi, de budget et de logement et d’éviter aux personnes en difficulté de basculer dans une précarité de longue durée. L’efficacité de ce dispositif réside dans sa capacité à fédérer un réseau de partenaires », indique Damien Stépho, premier adjoint au maire en charge de la politique de la ville. Un accueil dédié et déployé à l’échelle de la ville. Des professionnels spécialement formés (agents de la ville et travailleurs sociaux) accueillent les personnes en situation précaire, sur rendez-vous, pour dresser un diagnostic précis et proposer des solutions adaptées qu’elles soient financières, d’emploi ou de logement. Les rendez-vous ont lieu en toute discrétion, à la mairie, au point info service de la Tabellionne ou à la Passerelle. Les agents devront s’assurer que les personnes auront bien fait valoir leurs droits et indiquer aux nouveaux quels sont leurs droits et possibilités. « Les ayant droits sont les personnes qui auront perdu leur emploi pendant ou suite à la crise sanitaire mais aussi celles qui sont déjà en situation de précarité comme les intérimaires sans contrat, les auto-entrepreneurs, les petits commerçants et artisans », indique Daniel Frard, maire de Vernouillet. Afin de mieux cerner les problématiques, les travailleurs sociaux disposent d’un dossier unique qui permet de repérer les besoins, renseigner sur les droits potentiels, orienter vers l’espace numérique à Pass’Ages Vauvettes pour les démarches d’ouverture des droits : Revenu de solidarité active, prime d’activité, allocation de solidarité aux personnes âgées, allocation de soutien familial, protection universelle maladie, aide médicale d’État, complémentaire santé solidaire… Le suivi individuel des dossiers sera fait exclusivement par le service social de la mairie en relation avec les partenaires pour les demandes d’aides alimentaires, d’attribution d’aides facultatives (fonds de solidarité logement, accompagnement social lié au logement ou problème de surendettement). « Des actions collectives sont mises en place, elles visent à sortir les personnes de l’isolement et du repli sur soi. Elles sont également une porte d’entrée pour les personnes qui ne connaissent pas les dispositifs et les acteurs sociaux de la ville », indique Damien Stépho. La ville a créé une page dédiée sur le site www.vernouillet28.fr ainsi qu’une communication en direct avec le CCAS au téléphone : 02 37 62 85 30 et par mail : accueil.ccas@vernouillet28.fr



Annie Duval-Petrix
11/06/2020