Vie locale

Second tour Évreux : Guy Lefrand ne fera qu’une courte campagne


Arrivé nettement en tête au 1er tour, Guy Lefrand, maire de la ville, assure qu’il ne fera campagne que les huit derniers jours précédant le scrutin.

« En ce moment, je travaille beaucoup plus en mode gestion de crise car c’est aussi mon métier. J’ai assuré jusqu’à 48 heures de garde par semaine car il y avait de réels besoins, plusieurs médecins urgentistes étaient bloqués. Gérer la cellule de crise mise en place pour le Covid, c’était énorme. J’ai travaillé beaucoup plus et j’ai quelque peu délaissé le volet Régional, en accord avec le président Hervé Morin » détaille Guy Lefrand. Concernant les élections, le maire d’Évreux ne cache pas sa satisfaction d’être arrivé en tête dans les 25 bureaux de vote d’Évreux et des quartiers. « La population a montré qu’elle avait confiance en nous et c’est aussi une reconnaissance pour le travail que nous avons fait, dans la ville et dans les quartiers » ajoute-t-il. Pour le second tour, les militants sont « sur le terrain » pour détailler les projets qui figurent au programme du candidat. « Nous aurons une réunion sur les investissements dès juillet et nous avons donné une priorité absolue à l’économie et au développement. Aucun chantier n’a été arrêté sur le territoire de l’Agglo Évreux Portes de Normandie (EPN) durant le confinement et je me suis engagé à ne pas baisser les investissements, car c’est l’emploi qui en serait affecté » poursuit Guy Lefrand. La date du 28 juin pour organiser le second tour des municipales lui parait être « une bonne date, puisque le Covid a pratiquement disparu sur le territoire communautaire ». Le « maire-président de l’EPN-médecin » fera donc campagne durant les huit derniers jours de la campagne. « Il y a des Ébroïciens qui ne savent pas encore qu’il y a un second tour, car leurs préoccupations du moment sont ailleurs. J’irai donc à leur rencontre, en espérant que la participation sera plus importante qu’au premier tour » précise le maire, qui devra également présider l’installation des élus communautaires, le 15 juillet prochain.

 



Louis Leprêtre
15/06/2020