Vie locale

Réouverture des restaurants et bars à Évreux


À Évreux et sur le territoire de l’EPN, les commerces ont pu rouvrir leurs portes, notamment les restaurants et les bars. Le résultat est un peu mitigé.

Concernant la réouverture des bars et des restaurants, les propriétaires font globalement part de leur satisfaction, mais il y a aussi de la déception chez certains d’entre eux. « Je suis évidemment limité au niveau des tables que je peux installer mais ça, j’étais au courant. Cependant, je suis surpris de ne pas retrouver certains de mes clients habituels. L’un d’entre eux m’a dit qu’avec le télétravail, il n’avait plus de réunions extérieures » explique un restaurateur d’Evreux. Certains de ses collèges s’étonnent également du manque de fréquentation dans leur établissement. Les terrasses fonctionnent assez bien, d’autant que la ville d’Evreux a permis de les étendre sur le domaine public et offre l’occupation gratuite. « Porter un masque pour aller au resto, ce sera sans moi. Je vais attendre que les choses redeviennent normales. Pour l’instant, je me contente d’un petit café en terrasse, quand il ne pleut pas » lance un client. Un pub parle d’une fréquentation quatre fois moins importante qu’avant le confinement, « et les trois quarts du personnel au chômage technique ». « La ville a accordé un grand nombre d’aides pour les commerces de proximité du territoire communautaire, notamment la suppression de la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE),sans limite de surface pour les restaurants. C’est d’ailleurs une extension de l’aide de 50% décidée en 2019, pour pallier les difficultés des commerçants impactés par le mouvement social des gilets jaunes »rappellent les élus. À l’inverse, les restaurants qui ont pratiqué la vente à emporter , souvent dès le début du confinement, tirent généralement bien leur épingle du jeu. « Les considérations économiques sont également bien présentes. Beaucoup se demandent de quoi demain sera fait et ça n’incite pas forcément les gens à venir nous voir » pense un habitué des restaurants du secteur.



Louis Leprêtre
17/06/2020