Vie locale

Voyages à la mer et camping citadin au programme de juillet


Une première inauguration pour Mariam Cissé au Camping Paradi’z. L’équipe du service Vie Locale de la Ville de Dreux, dirigé par Rachid Hachiri, a concocté un panel d’activités pour les drouais qui ne partiront pas en vacances.

« Suite au déconfinement, pendant la campagne électorale, nous nous sommes rapprochés des familles afin de savoir quels étaient leurs besoins et leurs envies pour ces vacances un peu particulières car bon nombre de drouais ne pourront pas partir cette année », confiait Mariam Cissé adjointe au maire en charge de la vie des quartiers et la vie associative. « Les familles nous ont fait part de leurs besoins d’activité de plein air et de détente avec la possibilité de profiter d’un espace vert et la nécessité d’accéder à des activités éducatives ou apprenantes. Le confinement a été long et certains parents ont lâché l’accompagnement scolaire et ils souhaitent un raccrochement même ludique à l’école », indique Rachid Hachiri. Il ressort un besoin de diversité d’activités et les jeunes souhaitent bénéficier d’un panel varié qu’ils n’ont pas l’habitude de pratiquer au quotidien. « Face à cette demande, nous avons créé Le camping Paradi’z qui est installé depuis le 7 juillet sur le terrain de jeux face à la Maison Proximum du quartier Saint-Eve. C’est un lieu d’animation qui fonctionne le mardi, le jeudi et le vendredi, de 12h30 à 17 heures. On y trouve de nombreuses tentes à l’intérieur desquelles sont proposées des activités prisées par les enfants et les adolescents comme le jonglage, la magie, les loisirs créatifs, la mécanique, la couture, la peinture sur toile, les tatouages éphémères et bien d’autres animations et spectacles musicaux ». Dans un cadre un peu plus culturel, une violoniste viendra donner un concert et faire découvrir son instrument. Un concert interactif pour enfant, des musiques du monde, de la variété française et des danses du monde sont également au programme aux côtés de la science, la construction d’avions, quelques langues étrangères et cinq dates historiques à retenir et à étudier. Le fil conducteur des animations du camping Paradi’z est le cahier de vacances qui relatera les activités du jour. À cause de la crise sanitaire, les conditions d’accès sont réglementées. La famille pourra réserver son espace pour l’après-midi en s’inscrivant sur le portail famille de la Ville. « Nous ne pouvons accueillir que 166 personnes par jour, plus de vingt prestataires sont concernés, cinq intervenants sont prévus chaque jour, six personnes sont autorisées par espace réservé. Le coût de la manifestation s’élève à 30.000 €, avec 3.000€ d’investissement. Les personnels prévoient 1h30 de nettoyage et de désinfection chaque jour », indique Rachid Hachiri. Les autres jours, des voyages à la mer sont prévus.  Les mercredis et samedis, un bus de cinquante personnes emmènera des familles au bord de la mer pour aller prendre un bol d’air sur les plages de Luc-sur-Mer dans le Calvados. Ces voyages sont destinés aux familles et personnes âgées de tous les quartiers de la ville. Les sorties sont facturées 2 € par enfant et 4 € par adulte. Le car partira à 8 heures et reviendra vers 20 heures. Chacun devra apporter son repas.

Photo : Rachid Hachiri en compagnie de Mariam Cissé



A.D.-P.
08/07/2020