Vie locale

Dreux : le dossier de la patinoire revient au conseil municipal


Les élus du nouveau conseil de Dreux se sont réunis, pour leur deuxième séance, ce vendredi après-midi, pour voter les premières délibérations proposées par l’équipe du nouveau maire, Pierre-Frédéric Billet. Parmi les dossiers se trouve celui de la patinoire qui a fait tant débat au cours de la dernière mandature.

Le nouveau conseil municipal de Dreux, sous la présidence de son maire, Pierre-Frédéric Billet, et son opposition, dirigée par Michaëlle de La Giroday , ont croisé le fer sur le dossier le plus chaud de la dernière mandature de Gérard Hamel, celui de la future patinoire. La majorité a présenté un avenant au contrat signé le 12 juillet 2019 relatif à la cellule immobilière devant accueillir la patinoire. Jean-Michel Poisson, premier adjoint au maire, a rappelé que l’acquisition de cette patinoire a été faite par la ville au prix de 4.037.700 € HT. « Un avenant est maintenant requis pour prendre en compte des travaux modificatifs nécessaires au projet. Il comprend cinq devis d’une valeur de 593.450€ HT. Ce qui ramène l’opération à 4.631.150 € HT et 5.557.380€ TTC ». Ces travaux comprennent la suppression de dallage de la cellule, le terrassement complémentaire de l’ensemble de la cellule ou le renforcement de la charpente.

Carine Gentil et Valentino Gambuto, élus de l’opposition, se sont posés la question sur l’arrivée de cette nouvelle facture supplémentaire dès le début du mandat ainsi que l’absence des entreprises intervenantes dans les cinq devis. Pierre-Frédéric Billet, de son côté, a répondu que ce genre de demande doit se faire par écrit et les élus de l’opposition pourront avoir accès aux documents souhaités. L’avenant a été voté par la majorité du conseil municipal.

La Ville s’est portée, par ailleurs, garantie à hauteur de 80% pour un emprunt de 900.000 € contracté par la société publique locale (SPL) de gestion auprès la Caisse d’Épargne Loire-Centre pour financer l’aménagement des parcelles dédiées à l’habitat Dreux sur le lotissement Jardins Delescluze à Dreux. Une autre délibération a été votée au sujet des indemnités du maire et des élus. Ainsi, l’indemnité mensuelle du maire de Dreux a été fixée à 4.978 €, celles des adjoints à 1.193 € et celles des conseillers délégués à 500 €. Au début de la séance, les conseillers ont désigné leurs suppléants aux prochaines élections sénatoriales du 27 septembre prochains. Après vote, la majorité a eu 31 et l’opposition 8 suppléants.



A.D.-P.
11/07/2020