EPN : Guy Lefrand conserve son fauteuil de président


Les conseillers communautaires de l’EPN (Évreux Portes de Normandie) étaient réunis mardi 16 juillet dans la salle de spectacle du Cadran, pour une séance largement consacrée à l’élection du président et des 15 vice-présidents de l’Agglomération Ébroïcienne.

Une élection à bulletins secrets, dont le dépouillement a duré plus de 4 heures et qui a un peu relayé au second plan les autres points prévus à l’ordre du jour. Guy Lefrand, maire d’Évreux et président de l’EPN, était le seul candidat à sa succession à la présidence. Il a été élu facilement par les 124 conseillers communautaires des 74 communes qui composent l’Agglo. Avec 101 voix sur 124, Guy Lefrand va pouvoir s’appuyer sur une solide majorité pour gérer l’intercommunalité, tout en assurant qu’il voulait « mener cette lourde tâche, en travaillant tous ensemble ». L’élection des 15 vice-présidents n’a pas apporté de surprises notables, la majorité d’entre eux étant reconduits dans leurs fonctions.  Franck Bernard, maire de Saint-André-de-l’Eure, fait son entrée dans le « club des 15 ». Il sera le 10ème vice-président, en charge de l’équilibre territorial et social sur le territoire communautaire. L’ex-communauté de communes la « Porte Normande », est bien représentée avec la réélection de Sylvain Boreggio, maire de La Couture-Boussey, au poste de 1er vice-président, et celle de 4 autres vice-présidents issus de l’ancienne intercommunalité. « Nous avons fusionné avec l’Agglo d’Évreux il y a 3 ans et je suis fier de l’avoir fait. Nous pouvons travailler aujourd’hui avec un président qui se bat pour l’attractivité de son territoire et qui a montré son intérêt et son attachement aux communes rurales. Il était hors de question de laisser ces communes dans la difficulté et toutes ont pu s’équiper et se développer, notamment grâce aux fonds de concours attribués par l’EPN » a souligné Sylvain Boreggio. Guy Lefrand a assuré quant à lui, que l’EPN avait « plus que jamais besoin de ses 74 maires de proximité, avec lesquels nous devons construire, en nous rapprochant le plus possible de nos concitoyens », ajoutant que son action viserait à faire en sorte « que toutes les communes du territoire communautaire bénéficient des mêmes droits et des mêmes services. C’est déjà le cas aujourd’hui et je suis fier de cela. L’idée est d’avoir une gestion pragmatique et d’aller à l’essentiel. Il faut faire rayonner notre belle Agglo qui porte si bien son nom d’EPN, et a permis de répondre à la diversité de notre territoire » a conclu Guy Lefrand.
 

La liste des 15 vice-présidents de l’EPN : 

• Sylvain Boreggio (La Couture-Boussey) : Grands projets ;
• Bruno Groizeleau (ST Sébastien-de-Morsent) : Finances, marchés publics ;
• Xavier Hubert (Les Baux-Sainte-Croix) : Aménagement du territoire, climat et énergies ;
• Stéphanie Auger (Évreux) : Commerce, relations avec les entreprises, agriculture ;
• Dris Ettazaoui (Évreux) : Politique de la ville ;
• Daniel Douard (Garennes-sur-Eure) : Mobilité et transports ;
• Guy Dossang (Angerville) : Voirie, stationnement  ;
• Alain Nogarède ( Évreux) : Eau, assainissement ;
• Rosine Coulong (Croth) : Propreté, collecte et traitement des déchets ;
• Franck Bernard (Saint-André-de-l’Eure) : Équilibre territorial et social de l’habitat ;
• Mohamed Derrar (Évreux) : Emploi et cohésion sociale ;
• Claude Royoux (Marcilly-sur-Eure) : Petite enfance, enfance-jeunesse ;
• Arnaud Mabire (Normanville) : Numérique, enseignement supérieur, recherche ;
• Rémi Priez (Boncourt) : Tourisme et grands évènements ;
• Christophe Alory (Moisville) : Cycle de l’eau, biodiversité, espaces verts. 



Louis Leprêtre
27/08/2020