Deux « Gazelles de Normandy » préparent leur rallye


Carine Bonnard et sa cousine Aurore Saint-Laurent prendront le départ du prochain rallye Aïcha des Gazelles du Maroc. Les deux concurrentes sont particulièrement motivées. 

« On sent planer en nous une âme de gazelle…on veut franchir le pas et entrer dans la légende du rallye Aïcha du Maroc » assurent les deux cousines qui affichent une détermination « forte et intarissable ». Ce rallye 100% féminin est le seul rallye international hors-piste qui rassemble des femmes de 60 nationalités différentes, âgées de 18 à 71 ans. « Depuis 1990, ce rallye développe une autre vision de la course automobile : pas de vitesse ni de GPS, mais une navigation à l’ancienne, avec une carte et une boussole. C’est aussi le seul rallye au monde à avoir une norme environnementale internationale et surtout celui qui compense toutes ses émissions de CO2 auprès d’une fondation locale » rappelle Carine Bonnard, ingénieure, agricultrice mais aussi maire de Jumelles depuis mars dernier. Les deux « Gazelles » Normandes ont décidé de créer une association baptisée Les gazelles de Normandy, « afin de faire partager notre aventure aux collégiens d’Anet et de Saint-André-de-l’Eure, tant sur les valeurs humanitaires qu’environnementales. Nous comptons embarquer les élèves de collège dès le mois de septembre et ce, pendant 12 mois, dans une aventure hors normes » expliquent les deux cousines. Aurore est passionnée de sport automobile. Elle a déjà participé à différents rallyes au sein de la team Volant 206 Peugeot sport et elle se nourrit « à l’adrénaline et au fun ! ». Carine s’est également passionnée depuis son plus jeune âge, d’abord par la Formule 1 puis par le Dakar. Elle veut pouvoir « passer du canapé et du siège du tracteur au siège du Buggy ! ». Les gazelles de Normandy recherchent des sponsors locaux désirant s’associer à leur aventure, tout en bénéficiant de retombées médiatiques locales, nationales et internationales. Elles viennent de recevoir leur Buggy SSV de 800 CC, un monstre qu’elles vont devoir apprivoiser. Elles vont avoir un peu plus de temps pour se préparer, puisque le départ du rallye, initialement prévu en septembre 2021, interviendra seulement en mars 2022, en raison de la Covid-19. « Cela nous laisse 18 mois pour parfaire notre formation, développer nos partenariats et trouver des sponsors qui souhaitent s’associer à notre belle aventure » précisent les deux femmes qui seront présentes à la foire d’Évreux pour expliquer leur projet.



Louis Leprêtre
17/09/2020