Évreux : le tennis-ballon tient la grande forme


Les Pirates, club de tennis-ballon d’Évreux, semblent être à leur apogée. Ils viennent de recevoir le renfort de Mathieu Bodmer et de plusieurs joueurs de haut niveau.

« Cette saison, nous aurons de réelles ambitions en D1, avec un groupe de neuf joueurs expérimentés et l’arrivée de Mathieu Bodmer » assure David Elhaïk, le président des Pirates, ravi d’avoir conservé le noyau dur et enregistré le retour de plusieurs anciens joueurs d’excellent niveau déjà passés par le club. Il y a 20 ans, ce dernier crée l’association avec ses trois frères, tous très sportifs. Le fonctionnement reste à l’époque assez modeste, sans créneau d’entraînement et avec seulement cinq joueurs fixes et quelques amis de passage. En 2010, le club décide alors de s’entraîner sérieusement et monte de D3 en D2, avant de bénéficier de son premier créneau hebdomadaire de gymnase en 2011. Le PETB sort encore davantage de l’ombre en 2016, en réussissant le « pari un peu insensé » d’accéder cette fois à la D1, le plus haut niveau français. « Nous avons gagné 12 des 13 matchs de la saison, souvent à l’arraché, mais avec un super état d’esprit et d’énormes progrès dans le jeu » précise le président des Pirates, aujourd’hui considéré comme l’un des 10 meilleurs joueurs français de la discipline. Le club redescend en 2018, se reconstruit totalement et réussit de nouveau à remonter en 2019. « Aujourd’hui, avec 70 adhérents, les Pirates constituent le club comptant le plus de licenciés en France » précise David Elhaïk, qui a aussi lancé une école réunissant 20 jeunes âgés de 7 à 14 ans, sans oublier le projet de créer une équipe féminine et d’employer un service civique. « Tous les voyants sont au vert, en témoigne la signature cet été de l’ancien footballeur professionnel issu d’Évreux, Mathieu Bodmer (PSG, Lyon, Lille, Nice…). Ce dernier jouait avec nous quatre à cinq fois par an depuis 2010, et a profité de sa retraite pour s’investir à fond dans la discipline et le club. Pour les Pirates, c’est une formidable plus-value d’évoluer et de jouer auprès d’un tel ambassadeur » estime David Elhaïk. Le président du PETB se montre également ravi de l’intérêt que les visiteurs ont encore porté au club lors du dernier Forum des Associations d’Évreux. Pour les personnes intéressées, sachez qu’il est facile de rejoindre les Pirates et pratiquer le Tennis-Ballon sous la houlette d’un club et d’une pédagogie reconnus.  « Filles et garçons de tous âges et tous niveaux, peu importe votre profil et vos envies, il y aura toujours de quoi vous satisfaire au sein de nos six équipes. Nous proposons deux séances d’essai sans engagement à ceux qui veulent essayer. Il suffit de pousser la porte ! » ajoute le boss des Pirates.




Louis Leprêtre
17/09/2020