Du monde et de la bonne humeur à la fête de Conches


La 5ème fête de Conches a été une totale réussite. Les habitants sont venus nombreux pour participer à ces trois jours festifs et applaudir les spectacles de rues.

Organisée par le nouveau comité des fêtes, la manifestation a connu un gros succès, bénéficiant de surcroit d’un soleil généreux. « Les gens ont répondu présent et tout le monde a respecté le protocole sanitaire que nous avions mis en place. Monsieur le Préfet est d’ailleurs venu nous féliciter vendredi soir pour la qualité de notre dispositif. Depuis l’ouverture, tout le monde joue parfaitement le jeu » confiait, dimanche, Claire Lacampagne-Crochet, la présidente du nouveau comité des fêtes. Les organisateurs souhaitaient que les gens viennent en toute sécurité, sans pour autant oublier de s’amuser. L’objectif a été pleinement atteint avec la fête foraine qui a attiré le jeune public et des animations de qualité qui ont été très applaudies par les nombreux visiteurs. « Les spectacles de rues étaient vraiment d’un excellent niveau, très éclectiques et les gens ont apprécié. Il y en avait pour tous les goûts, pour tous les âges, et comme nous le souhaitions, ces trois journées de fête et de bonne humeur ont permis de créer du lien entre les habitants et les générations. La gratuité de la fête allait dans ce sens et personne n’a été laissé de côté » poursuit Claire Lacampagne-Crochet. Les organisateurs sont également particulièrement satisfaits du succès rencontré par le concert des trompes de chasse à l’église Sainte Foy et par le public venu nombreux à l’arboretum pour le feu d’artifice samedi soir. « Cette année, nous avons innové en offrant le goûter aux enfants. L’initiative a été particulièrement appréciée » assure la présidente du comité des fêtes. Une grande fête communale très réussie, en attendant la fête de la pomme du 25 octobre, un autre évènement incontournable de la commune. « Nous croisons tous les doigts pour qu’elle puisse se dérouler comme prévu » confie Claire Lacampagne-Crochet.



Louis Leprêtre
17/09/2020