La fibre optique se déploie sur l’agglomération


La crise sanitaire, le confinement et le télétravail ont démontré la nécessité de la fibre optique pour tous. Eure-et-Loir Numérique annonce que la couverture de l’ensemble du département et de l’agglomération du Pays de Dreux sera opérationnelle d’ici 18 mois.
 
Gérard Sourisseau, président de l’Agglo du Pays de Dreux, et Jacques Lemare, président du syndicat Eure-et-Loir Numérique en charge du déploiement de la fibre optique, ont tenu à faire le point sur l’avancée de l’installation de la fibre sur l’ensemble des 81 communes de l’agglomération. « L’installation de la fibre optique pour l’ensemble des habitants et des entreprises a débuté en 2014 à l’initiative du département, soutenu par l’ensemble des communautés de communes et l’Agglo du Parys de Dreux », rappelle Jacques Lemare. Le syndicat mixte Eure-et-Loir Numérique déploie le réseau jusqu’à l’abonné sur 52 communes, soit plus de 31.600 logements et entreprises. Suite à un accord entre Eure-et-Loir Numérique et le Département, SFR déploie le réseau fibre optique à l’abonné sur 35 communes, soit 9.000 logements et entreprises sur ses fonds propres. Orange déploie le réseau sur Dreux, soit 17.500 logements et entreprises, sans financement public. Sur l’Agglo du Pays de Dreux, l’investissement public entre 2014 et 2021 est de 34,5 M€ dont 9,6 M€ par le département, 8,9 M€ par L’État, 6,6 M€ par la Région Centre-Val de Loire, 6,93 M€ par l’Agglo du Pays de Dreux, 1,23 M€ par l’Union Européenne, 650.000 € par la région Normandie et 590.000 € par le département de l’Eure. « Sur le réseau d’Eure-et-Loir Numérique, 85% de l’objectif est réalisé soit 27.000 logements et entreprises éligibles dont plus de 40% sont déjà abonnés. Les dernières ouvertures commerciales auront lieu à Ardelles, Berchères-sur-Vesgre et Saint-Ouen-Marchefroy à la mi-octobre. « SFR a commencé les travaux d’installation de la fibre optique dans une quinzaine de communes mais il reste à raccorder cette fibre aux réseaux nationaux des opérateurs avant de pouvoir ouvrir le service. Le début de la commercialisation est prévu début 2021 », explique Jacques Lemare. « Tout devrait être terminé en 2022. Nous sommes heureux de pouvoir offrir aux communes rurales le même service qu’a Tokyo ou à New-York », se félicitent les élus.


Annie Duval-Petrix
25/09/2020