Retour sur la Foire d’Évreux


Certes, la Foire d’Évreux n’a pas connu une affluence record. Pourtant, les visiteurs ont trouvé ce qu’ils étaient venus chercher et la plupart des exposants étaient plutôt satisfaits.

Organiser ce salon tenait un peu de la gageure. Amélie Noël, organisatrice de la foire, a tout de même décidé de l’organiser sur trois jours, du vendredi soir au dimanche. Son dernier salon de l’habitat avait fermé ses portes au bout de quelques heures en raison de la Covid-19, un scénario catastrophe. Pour la Foire d’Évreux, elle a eu l’idée de « panacher » les exposants traditionnels de la foire avec les spécialistes de l’habitat, les artisans et les constructeurs. « C’est vrai que nous avons eu moins de badauds, sans doute inquiets par les règles sanitaires qui entouraient cette manifestation et par l’absence d’animations qui attirent toujours beaucoup de monde. Ce n’était pas envisageable dans le contexte sanitaire actuel, d’autant que le département avait été placé en zone rouge, samedi matin. À l’inverse, tous les stands dédiés à l’habitat, aux loisirs et à la gastronomie ont connu une belle affluence. Il y avait une réelle demande et beaucoup d’exposants ont rempli leur carnet de commandes » assure Amélie Noël, qui a eu de très bons retours venant des constructeurs et des exposants, en piscines et en SPA par exemple. Même si cette édition avait un caractère un peu particulier, elle a tout de même réuni une centaine d’exposants sur les 3 600 m2 de la Halle des expositions, aménagés avec de larges allées pour respecter les règles de distanciation. « Beaucoup d’exposants nous ont félicité d’avoir maintenu cette foire malgré les difficultés d’organisation liées aux règles sanitaires en vigueur. Plusieurs exposants traditionnels nous ont confié qu’ils avaient eu globalement moins de monde qu’à l’accoutumée, mais de bons clients, venus pour s’informer et pour acheter. J’ai vu passer un certain nombre de caddies avec du Champagne et je crois que le négociant présent à la foire a bien travaillé ! » s’amuse l’organisatrice, qui bénéficiera du soutien des exposants pour une prochaine manifestation. « Beaucoup m’ont dit qu’ils voulaient absolument être là l’an prochain » confirme la très dynamique organisatrice. 



Louis Leprêtre
01/10/2020