La Région projette de valoriser le lycée Rotrou


François Bonneau, président de la Région Centre-Val de Loire, a entamé sa tournée de visites de rentrée des lycées d’Eure-et-Loir par le lycée Rotrou de Dreux. L’élu a dévoilé d’importants travaux de modernisation prévus dans l’établissement et découvert le projet écocitoyen du lycée.

La Région a la charge des lycées, des établissements d'éducation spécialisée et des lycées professionnels maritimes. À ce titre, elle en assure la construction, la reconstruction, l’extension, les grosses réparations, l’équipement et le fonctionnement. Lors de sa visite de rentrée au lycée Rotrou de Dreux, en compagnie de Valentino Gambuto, conseiller régional, et Patricia Bouzouina, proviseure, François Bonneau a découvert le projet écocitoyen mis en place dans l’établissement. Une fresque verdoyante recouvre le mur de béton, des moutons pour tondre les pelouses, un projet de potager et des endroits réservés à la flore sauvage. Le président s’est adressé aux enseignants et personnels du lycée saluant la manière dont ils ont géré la crise sanitaire. « Vous avez été très réactifs lors de la mise en confinement et vous avez su anticiper pour le déconfinement, il a fallu s’adapter à la confection de repas pour un nombre d’élèves variables, dans de nouvelles conditions avec l’utilisation de nouveaux produits. La reprise se fait avec la nécessité de la même attention pour éviter un nouveau rebond de la pandémie. Cette rentrée s’est bien faite avec moins de décrochage que les autres années car les jeunes ont vécu la période de confinement comme une période de privation. Ils expriment un besoin d’accompagnement. Les jeunes doivent se sentir bien dans leur établissement. Chaque établissement doit s’adapter à des conditions nouvelles qui ont un coût. J’en suis conscient. Je sais l’effort que vous faites », indiquait le président. « Nous devons mettre ces jeunes en situation dynamique, ne les laissons pas penser que le monde s’est arrêté, qu’il n’y a pas d’avenir pour eux. Ce serait condamner toute une génération. C’est par le savoir et la compétence qu’on pourra relever les défis qui nous attendent ». François Bonneau s’est dit très attentif et très sensible à la présentation du gros programme de sensibilisation à l’environnement mis en place dans l’établissement. « Aujourd’hui, on sait qu’il faut donner sa place à l’environnement. Pour ce faire, nous allons construire un nouvel internat qui pourra accueillir 90 élèves contre 70 aujourd’hui. Ensuite, il est prévu des travaux sur l’externat dans le bâtiment H dont les salles de cours sont d’un autre âge, c’est une passoire thermique qui manque de confort pour les élèves et le personnel qui y travaille. La dernière phase concernera les espaces de restauration qui nécessitent une rénovation ». La Région poursuit son investissement à hauteur de 80 millions par an, destinés aux 100 établissements sur lesquels elle a la compétence. Le président s’est dit très attaché à la nécessité de lutter contre le gaspillage, « 30% du contenu des assiettes vont à la poubelle » et à l’augmentation de la part de l’approvisionnement en circuits courts pour les légumes et les poulets. « C’est ainsi que nous pourrons sauver des exploitations agricoles ».



Annie Duval-Petrix
05/10/2020