La première « Déferlante » d’Évreux reportée à l’an prochain


La décision n’a pas été facile à prendre. La première course à obstacles « La Déferlante » d’Évreux a finalement été annulée et reportée malgré des inscriptions qui étaient de très bon augure pour une première édition.

« Nous avions déjà 600 inscriptions à fin août et c’était assez remarquable. Nous avions plus de 300 inscriptions théoriques qui émanaient d’entreprises, associations ou collectivités locales. En clair, nous étions dans les clous par rapport à nos prévisions, sachant que les deux derniers mois sont très intenses en inscriptions. Notre objectif de dépasser les 1000 était largement réalisable ». L’organisation était verrouillée et les bénévoles prêts. La décision d’annuler a été très difficile » détaille Benoît Drouard, gérant de O’Ben Évènements et organisateur de l’épreuve, qui évoque « un manque de visibilité évident ». Toutes les courses programmées dans le secteur étaient annulées et après un long échange avec la préfecture, les organisateurs ont préféré remettre l’épreuve à l’an prochain. « Il y avait trop de soucis et le maintien de La Déferlante, n’était prudent ni pour nous, ni pour les bénévoles et participants. Nous ne l’aurions pas vécu normalement, avec une surveillance impossible en matière de distanciation et un vrai problème sanitaire sur la gestion des obstacles. Il y en avait 40, les nettoyer après chaque passage n’était pas faisable et le contact entre coureurs inenvisageable, alors que ces valeurs constituent l’intérêt principal de la course » explique Benoît Drouard, qui évoque également des frais d’organisation supplémentaires non négligeables pour l‘achat des produits sanitaires. « Nous sommes convaincus que l’an prochain, nous pourrons repartir sur d’autres bases, là, il fallait être raisonnable. C’est un peu reculer pour mieux sauter, même si c’est très frustrant d’annuler un évènement après deux ans de préparation » poursuit-il. L’annonce du report a été globalement bien accueillie par les partenaires, les institutions et les participants, qui ont majoritairement accepté que leur engagement soit reporté sur l’an prochain, sans majoration, à priori à une date identique, fin octobre. « Nous avons un dossier qui est prêt pour janvier et nous allons appuyer sur le bouton vert et lancer l’édition 2021. Les réactions nous ont confortés dans notre décision d’annuler et dans notre volonté de réaliser une Déferlante 2021 qui tiendra toutes ses promesses » affirme Benoît Drouard.



Louis Leprêtre
12/10/2020