Gérard Sourisseau en visite à Anet


Dans le cadre de ses « Rencontres avec les maires du territoire », Gérard Sourisseau, Président de l'Agglo du Pays de Dreux, s'est rendu à Anet le vendredi 16 octobre.

Le nouveau président de l'Agglomération a pris la décision d'organiser des réunions avec les maires des communes de l'Agglo du Pays de Dreux, en divisant celle-ci en quatre secteurs. Le but étant de réunir les élus en plus petit comité que lors des conseils communautaires. « Toutes nos communes n'ont pas les mêmes priorités, il y a des différences entre les communes du nord et celles du sud de l'agglomération par exemple. Je pense que se réunir de cette manière une à deux fois par an va permettre de donner une certaine unité à l'agglomération et c'est aussi important pour définir nos objectifs du mandat » explique Gérard Sourisseau. C'est dans cette volonté que le président de l'Agglo du Pays de Dreux s'est rendu sur la commune d'Anet. Il a ainsi découvert l'entreprise Boudeville & Fontaine, un fabricant indépendant de boîtes métalliques et spécialiste de l'impression sur métal, qui existe depuis 1890. Une entreprise qui a su maintenir son activité pendant cette période de crise sanitaire, notamment en réalisant en interne la fabrication et l'impression de ses boîtes. Accompagné d'Aliette Lebihan, maire d'Anet, Gérard Sourisseau a, dans un second temps, visité le tout nouveau Centre d'Interprétation de la Renaissance, situé en face du Château d'Anet, où est également installé un point d'accueil de l'Office de Tourisme de l'Agglo du Pays de Dreux. « Ce soir nous nous réunissons avec 25 maires des communes du nord de l'Agglomération à La Chaussée d'Ivry, j'en profite donc pour visiter une entreprise du secteur et une réalisation à laquelle l'Agglomération a participé. Le Centre d'Interprétation de la Renaissance est un exemple de réalisation que l'on doit promouvoir sur le territoire, la ville d'Anet a pris cette initiative et je l'en félicite. Nous avons des projets similaires en tête, nous devons mettre la locomotive du tourisme en place. En tout cas, ces visites me remplissent d'optimisme » conclut Gérard Sourisseau. 



Charlyne Didelot
21/10/2020