Les sages-femmes hospitalières et libérales se rencontrent


Une rencontre a été organisée le jeudi 15 octobre en centre-ville de Dreux, où les sages-femmes du centre hospitalier Victor-Jousselin ont invité les sages-femmes libérales du territoire.

C'est la deuxième rencontre professionnelle des sages-femmes ville/hôpital qui est mise en place par le centre hospitalier Victor-Jousselin, avec la réelle intention d'ouvrir l'hôpital sur la ville comme l'a annoncé le docteur Claude Virtos, Chef de pôle Parents-Enfants. « Il est important aujourd'hui de décloisonner, de partager et de mettre en place des collaborations sur le territoire, d'ouvrir l'hôpital sur la ville ». Cette rencontre entre les sages-femmes avait pour but de présenter l'accompagnement à la parentalité qui est proposé à la maternité de Dreux. Durant cette soirée, deux thématiques ont été abordées, en présence du Docteur Claude Virtos et de Audrey Farina, sage-femme coordinatrice du pôle Parents-Enfants. Le premier étant la préparation à la naissance et à la parentalité. Il a été annoncé, à partir du 1er janvier 2021, une offre de préparation sera proposée par les sages-femmes hospitalières. Elle sera composée de plusieurs activités, comme le chant prénatal, la préparation classique, la préparation à la piscine qui peut être faite individuellement ou en couple, la consultation d'allaitement ou encore des ateliers de massages pour les bébés de 0 à 6 mois. De nouvelles activités qui ont été présentées en avant-première ce soir-là, lors de la diffusion d'un film. Le deuxième sujet abordé était le projet d'ouverture du plateau technique aux sages-femmes libérales, qui se fera lui aussi au 1er janvier 2021. Une offre de soin innovante sur le département, puisque seulement une dizaine d'hôpitaux le proposent en France. L'objectif étant de proposer un accompagnement « démédicalisé » tout en gardant un cadre sécuritaire en périnatalité. Les patientes suivies par une sage-femme libérale pourront venir accoucher avec cette dernière, à la Maternité de Dreux, sous réserve de l’adhésion aux conventions. De beaux projets pour l'année qui arrive, afin de lier le travail des sages-femmes hospitalières et celui des sages-femmes libérales.



Charlyne Didelot
21/10/2020