Le Bois Bohy passé au peigne fin


Le service environnement de la ville d’Évreux proposait mercredi 28 octobre une demi-journée de nettoyage du Bois Bohy, situé dans le quartier de Nétreville à Évreux. Menées une à deux fois par an depuis dix ans par la ville, les opérations nettoyage concernent essentiellement l’Iton et la forêt, zones les plus vastes d’Évreux.

Programmé durant les vacances scolaires afin d’attirer et sensibiliser le jeune public à l’environnement, ce rendez-vous n’a malheureusement réuni que peu de volontaires. Bien encadrée par les agents de la ville et l’animateur du service environnement, Gérard Filoque, la petite troupe a récolté 7m³ de déchets en tout genre. Plastiques, bouteilles, ferrailles, cadres de vélo, chaises, caddies et autres canettes jonchaient les allées du bois. « Lors des opérations nettoyage, on essaie de se lier à d’autres associations, comme dernièrement avec la Truite de l’Iton » observe Gérard Filoque. « Cela nous permet d’être plus nombreux à intervenir ». Si l’action de jeter remonte à l’ère industrielle, cet acte serait, selon l’animateur, un geste « animal, hérité de nos ancêtres devenu une vraie problématique pour l’environnement ». C’est pour lutter contre cela que Claire, une riveraine, a chaussé ses baskets et attrapé gants, pince et sac poubelle afin de nettoyer la forêt, son espace de promenade préféré. « Je suis sensibilisée à l’environnement car j’ai fait mes études sur le sujet » explique la jeune femme. « Durant le confinement de printemps, je me suis beaucoup baladée dans cette forêt qui était propre. Depuis, j’ai constaté une dégradation avec la présence de nombreux déchets. Si la ville n’avait rien organisé de tel, j’en aurais pris l’initiative. J’aime la nature et qu’elle soit propre ». Membre de l’association CleanWalk Évreux et habituée de ce genre de rendez-vous, Ludivine a rejoint les rangs des participants. « Parce que la meilleure sensibilisation est l’action, je suis présente à cet après-midi de nettoyage ». Comme l’union fait la force, Gérard Filoque souhaiterait mener des actions de prévention en collaboration avec d’autres associations. « Nous pourrions prolonger nos opérations dans les écoles pour sensibiliser les enfants aux conséquences néfastes des détritus jetés dans la nature, en lien avec le SETOM notamment ».

Contact service environnement : 06 98 03 95 69
gfiloque@evreux.fr



Aurélie Bourgeaux
12/11/2020