Les joueuses de l’EVB au top de leur forme


Quelques mois après la reprise du championnat, les joueuses professionnelles de l’Évreux Volley Ball ont prouvé au regard de leurs résultats très encourageants qu’elles étaient en forme. 

Premières du classement avec trois points d’avance, les Panthères sont sur une belle lancée. Victorieuses de leur match samedi dernier contre l’US Villejuif 3 sets à 0, elles confirment leur position de leader. Loin de s’endormir sur leurs lauriers, les joueuses doivent en permanence s’adapter, s’entraîner tout en conjuguant avec la crise sanitaire. « Nous avons eu dernièrement un cas de COVID dans l’équipe qui a nécessité deux semaines d’arrêt » regrette Flavien Rigal, entraineur de l’Évreux VB. « Mais tout le monde est revenu en forme. Structurellement, l’organisation est compliquée. Depuis août les jauges de public changent tout le temps ! Mais on s’adapte même si la frustration de jouer dans un gymnase vide est là. Les matches sont des temps de communion et d’échanges avec le public, il nous manque vraiment le contact humain. Nous avons hâte que cela évolue favorablement ». Si l’an dernier, la saison a été interrompue par la crise sanitaire, à la troisième place du championnat, à 1 point de la montée en ligue A, les volleyeuses gèrent les matches les uns après les autres. « Sportivement, on travaille bien. L’an passé, on a abordé la saison dans son ensemble sans prévoir cette interruption brutale qui a généré une grosse frustration. Cette année, on prépare les matches les uns après les autres avec pour objectif la victoire pour chacun d’eux » observe l’entraineur. Bon début de saison pour le club qui a vu s’étoffer son nombre de licenciés à 180 dans une région où le volley est en quête de popularité. Mobilisées pour la promotion de leur sport fétiche auprès du jeune public, les joueuses intervenaient régulièrement dans les établissements scolaires. Stoppées dans leur élan par ce second confinement, les Panthères espèrent pouvoir de nouveau créer du lien en fin de saison. En attendant, on s’organise pour garder le contact avec public et partenaires. « On a mis en place des live sur Facebook pour que les spectateurs puissent suivre les matches en direct » indique Nathalie Trunet-Perret, présidente de l’EVB. « On y incorpore des images de nos partenaires pour optimiser leur visibilité. Les joueuses assurent aussi niveau communication, elles ont mis en place des vidéos diffusant les produits de notre boutique ».



Aurélie Bourgeaux
25/11/2020