Du bœuf Angus made in Eure-et-Loir au menu des fêtes


Fabien Perrot a débuté l’élevage du bœuf de race Angus, en février 2019, avec 16 vaches. Son cheptel compte aujourd’hui 110 bêtes nourries à l’herbe et au fourrage maison. La Ferme de Germainville pratique une agriculture bio.

Elles sont belles et elles attirent les promeneurs. Les vaches et leurs veaux dans un pré, les génisses de l’autre côté de la route, les bœufs et le taureau un peu plus loin et des champs de cultures biologiques où poussent des pommes de terre, des légumes secs et des céréales. Voilà l’univers de Fabien Perrot, 30 ans, cinquième génération de cultivateurs installés à la Ferme de Germainville. Après son grand-père, Bernard Perrot, qui fut maire du village et ses parents Dominique et Françoise, le jeune cultivateur reprend l’exploitation en 2018. Fort d’une solide expérience en tant que directeur à la Bergerie de Rambouillet, Fabien Perrot convertit la ferme en agriculture biologique, se lance dans l’élevage du bœuf Angus et développe la culture des légumes secs (haricots, pois chiches, lentilles), des pommes de terre, du tournesol pour confectionner de l’huile et des céréales. L’opération a permis de créer deux emplois : celui d’Arthur en février 2019, ouvrier agricole, et d’Emilie en juillet 2020 pour la commercialisation et l’administratif et un saisonnier quand la tâche est trop lourde. Le petit coup de main des parents et les conseils du grand-père sont toujours les bienvenus. « La race Angus est originaire de la région de l’Aberdeenshire au nord-est de l’Écosse. Elles présentent de très bonnes résistances aux conditions climatiques difficiles, à la pluie, au froid et au vent. Elles sont parfaitement adaptées pour vivre en toute tranquillité dans la campagne Germainvilloise. Cela nous permet de travailler en adéquation avec nos valeurs fondamentales : en plein-air, dans le respect de leur bien-être et de la façon la plus naturelle possible », confie Fabien Perrot. « La race Angus produit une viande d’exception, présente sur les grandes tables du monde entier. Elle est rouge vif et généreusement persillée, son gras s’infiltre uniformément à l’intérieur des muscles, permettant ainsi le développement des arômes recherchés sublimés par une étape de maturation en carcasse entière de trois semaines qui permet d’en développer la tendreté et le goût ». La vente des produits se fait à la ferme. « Nous préparons des colis de 5 kilos avec un panachage de morceaux à griller, de morceaux à mijoter et de saucisses de bœuf selon les envies au prix de vente de 28 € le kilo soit 140 € le colis. Une vente à la ferme aura lieu en drive fermier les 11 et 12 décembre. Les réservations se font par mail ou par téléphone », indique Fabien Perrot. La ferme de Germainville poursuit son développement avec la création d’une gamme de conserves confectionnées avec des produits maison comme de la sauce bolognaise ou du Chili Con Carne. À découvrir au plus vite.

Ferme de Germainville, 8 rue de Mérangle, 28500 Germainville
Tél. : 06 27 56 94 14
Mail : contact@fermedegermainville.fr
Facebook : Ferme de Germainville



Annie Duval-Petrix
03/12/2020