Les élus de la Région Centre-Val de Loire en visite chez Delpharm


Dans le cadre de l’annonce de la production du vaccin Pfizer/BioNTech chez Delpharm à Saint-Rémy-sur-Avre, François Bonneau, président de la Région, s’est rendu sur le site, vendredi 15 janvier.

En compagnie de Valentino Gambuto, conseiller régional, et de Patrick Riehl, maire de Saint-Rémy-sur-Avre, François Bonneau, président de la Région Centre-Val de Loire, s’est rendu, vendredi 15 janvier, sur le site Delpharm. Ce dernier avait décroché, pour la France, la production du vaccin Pfizer/BioNTech contre la Covid-19. Les élus ont été reçus par le directeur du site, Vladimir Guitel. Delpharm à Saint-Rémy-sur-Avre emploie 240 salariés et compte investir plus de 10 millions d’euros sur ses lignes de production. Par ailleurs, et en lien avec Pôle Emploi, l’entreprise compte créer une cinquantaine d’emplois nouveaux pour répondre à cette commande exceptionnelle. La production devra débuter en mars avec la livraison des premiers vaccins en avril prochain. Le groupe Delpharm est l’un des 5 leaders mondiaux de la production et du développement de médicaments en sous-traitance pour les laboratoires pharmaceutiques. Il sert 170 clients et produit 2.600 références pour tous les secteurs d’activités de l’industrie pharmaceutique : princeps, génériques, OTC, produits vétérinaires, compléments alimentaires, Biotech, dispositifs médicaux. Le groupe réalise un chiffre d’affaires de 800 millions d’euros en fabriquant plus de 900 millions de boîtes de médicaments par an. Delpharm est détenu à 100 % par son management et consacre chaque année 6 à 8 % de son chiffre d’affaires à l’investissement. Delpharm possède 17 sites de production en France, Belgique, Italie, Pays-Bas et Canada où travaillent 4.700 collaborateurs. En France, outre le site de l’Agglo du Pays de Dreux, le groupe possède 10 autres sites de production dont deux en Centre-Val de Loire à Orléans et à Monts, près de Tours. Le site de Saint-Rémy-sur-Avre est spécialisé dans les formes pharmaceutiques liquides stériles et la lyophilisation. Lors de l’attribution de la fabrication du vaccin Pfizer/BioNTech, l’entreprise s’est engagée à investir 10 millions d’euros, puis 6 à 7 millions dans une seconde phase. « La Région n’intervient pas financièrement au niveau de l’investissement. Concernant le recrutement, le sous-préfet de Dreux avait pris le dossier en main et la Région a été mise dans la boucle après des initiatives de Pôle Emploi et de la Mission Locale », confie Valentino Gambuto. De son côté, Pôle emploi a fait passer près de 80 tests MRS (Méthode de Recrutement par Simulation) mi-décembre. De son côté François Bonneau a rappelé que : « cette visite se fait autour des enjeux économiques et des enjeux de formation. Nous avons parlé avec les responsables d’implication de la Région dans la qualification des personnels qui vont entrer dans la fabrication des vaccins. C’est une fierté pour le Centre-Val de Loire et pour le Drouais. Il y a trois centres de production de vaccins en France et deux sont sur notre région. Celui de Recipharm à Monts, en Indre-et-Loire, et ici à Saint-Rémy-sur-Avre. Cela montre la place considérable de notre région dans la production pharmaceutique. Nous sommes la région de la production pharmaceutique en France ».



Annie Duval-Petrix
20/01/2021