Convention signée entre Hyper U, le CCAS de Vernouillet et cinq associations


Hyper U Vernouillet a signé la semaine dernière une convention avec le CCAS de Vernouillet, l’épicerie sociale, deux associations nationales et deux locales. Cette convention déclenche l'organisation d'une ramasse de produits alimentaires entre les différents signataires. 

Dans un contexte sanitaire et économique difficile, d'autant plus depuis bientôt un an, la ville de Vernouillet et Hyper U ont souhaité devenir ensemble les coordinateurs de la ramasse de produits alimentaires. La ville de Vernouillet est représentée par le CCAS et l'épicerie sociale, ainsi que par deux associations locales, les Deux-Rives et Bien-Être Santé par le Sport pour Tous (B.E.S.S.T). Se sont jointes à cette convention deux associations nationales, le Secours Populaire Français (antenne de Dreux) et les Restos du Cœur (antenne de Vernouillet). « C'est un grand geste de la part d'Hyper U, une grande avancée, car la pandémie a davantage mis en avant la présence de la précarité » déclare Aïcha Jabrane, présidente des Deux-Rives. Jean-Philippe Gournay a reçu les représentants associatifs et Damien Stepho, maire de Vernouillet, pour une visite du magasin, notamment des réserves et du quai, avant de se réunir pour la signature de la convention. « J'ai toujours détesté jeter des produits à la poubelle, ici cela manquait terriblement ; cette convention est parfaite. Nous avons déjà fait appel à une entreprise privée par le passé, mais elle nous demandait de payer pour trouver des associations à qui distribuer. Ce n'était pas possible pour nous de continuer ainsi » explique le directeur du magasin. Un planning a été créé afin que chacune des associations viennent récupérer des produits alimentaires chaque semaine. Des produits frais, surgelés, ou secs, respectant les dispositions réglementaires relatives à la sécurité sanitaire en vigueur. Le contrôle des produits sera effectué au préalable par l'hypermarché, qui transmettra au CCAS de Vernouillet, les bons d'enlèvements de l'ensemble des ramasses afin de réaliser un bilan mensuel. Les structures d'aides alimentaires feront, de leur côté, chaque semestre, un reçu au titre des dons à l'ordre d'Hyper U, dans le cadre d'une défiscalisation. « Aujourd'hui, nous sommes dans l'innovation sociale, c'est une belle réussite associative et institutionnelle » conclut Damien Stepho.



Charlyne Didelot
02/02/2021