Des surblouses offertes par les Lions Clubs


Le Lions Club Dreux Doyen présidé par Philippe Lefèvre et le Lions Club Dreux Cité Royale présidé par Jacqueline Guyot s’unissent pour offrir 1.000 surblouses aux EHPAD du drouais.
 
« Nous sommes de nouveau en pénurie de surblouses », constatait Thomas Roussel, directeur des soins de la résidence de l’Epinay à Vernouillet en accueillant Jacqueline Guyot et Philippe Lefèvre venus lui apporter deux cartons de surblouses en plastique. « En ces temps de crise sanitaire, les instances régionales des Lions Clubs ont lancé une action pour fournir des équipements aux maisons de retraite. La pénurie de surblouses est de nouveau d’actualité. « Nous avons identifié cinq maisons de retraites dans le drouais. La résidence de l’Epinay, Les Jardins d’Automne à Vernouillet. La Roseraie et les Eaux-vives à Dreux et la résidence du Château d’Abondant », explique Jacqueline Guyot. Les besoins en surblouses de ces cinq établissements ont été évalués à 3000 surblouses par mois. « Nous ne pouvons pas fournir la totalité mais seulement un tiers des besoins. Le district des Lions Clubs nous a fourni 540 surblouses, nous avons complété jusqu’à 1.000 ». La résidence de l’Epinay compte 105 résidents. « Ces surblouses vont nous être très utiles pour les visites. Jusqu’à maintenant elles étaient réservées aux soignants   maintenant on va pouvoir les donner aux visiteurs en chambre pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer. Ces surblouses en plastique sont des nouveaux matériaux très difficiles à trouver mais très pratiques », indique Thomas Roussel. Les présidents des Lions Clubs ont achevé leur tournée de distribution. « L’opération aura coûté 660 € aux deux clubs », indique Philippe Lefèvre. Une somme largement négociée par Jacqueline Guyot « Je les ai trouvées en circuit court dans une entreprise de Houdan, je suis allée les chercher pour éviter les frais de transport », confie la présidente. 
 

Bravo !
Les Lions ont effectué leur opération Bébés du cœur qui a rapporté au total 1028 kilos de nourriture et produits d’hygiène pour les bébés. 780 kilos à Hyper U et hors collecte. 248 kilos récoltés par les élèves de l’école Saint-Martin de Dreux. 50 kilos de vêtements neufs ou en très bon état de la naissance à 18 mois.   



Annie Duval-Petrix
03/02/2021