Un ministre en visite aux laboratoires LEO Pharma


LEO Pharma annonce un nouvel investissement conséquent dans son site de production de Vernouillet, un site stratégique européen de la production du groupe.
 
LEO Pharma est un des leaders en dermatologie médicale et en thrombose avec une attention particulière pour les thromboses associées au cancer. Le groupe danois lance, pour son site de production à Vernouillet, une nouvelle ligne de remplissage automatisée de seringues mise en fonction en 2021, d’une valeur de 20 millions d’euros. Pour inaugurer cet investissement, le site a reçu, jeudi après-midi, la visite de Franck Riester, ministre délégué à l’attractivité et au commerce extérieur. Après une visite au site Novo Nordisk, autre danois leader dans le traitement de l’insuline, Franck Riester a visité les locaux du laboratoire vernolitain en compagnie de Gérard Sourisseau, président de l’Agglo du Pays de Dreux, de Pierre-Frédéric Billet, maire de Dreux, Damien Stépho, maire de Vernouillet, et Valentino Gambuto, conseiller régional. « Cette visite officielle vient saluer la contribution de LEO Pharma au maintien d’une production de médicaments en France et en Europe, alors qu’une nouvelle ligne de production viendra augmenter de moitié la capacité de production du site. L’usine de Vernouillet est plus que jamais un atout stratégique pour le déploiement de Leo Pharma à l’échelle mondiale. La France représente depuis 60 ans un marché majeur pour LEO Pharma », a déclaré Catherine Mazzacco, présidente de LEO Pharma. Selon Franck Riester : « ce nouvel investissement permettra à LEO Pharma de disposer d’une capacité de production optimisée et ainsi d’exporter plus facilement et de conquérir de nouveaux marchés. Cet investissement est une marque de confiance renouvelée de la part d’un acteur étranger présent en France depuis de nombreuses années, et qui constate que l’environnement des affaires et les perspectives de développement n’y ont jamais été aussi favorables. Construire une autonomie stratégique européenne en matière de santé exige de maintenir et d’accroître des capacités de production sur notre sol. Le gouvernement agit en ce sens, grâce à France Relance et à l’ensemble des mesures prises pour faciliter la vie des entreprises ». L’objectif pour le site de Vernouillet est d’augmenter sa capacité de production de son Héparine de Bas Poids Moléculaire (HBPM) pour répondre aux besoins des patients à l’international, tout en sécurisant l’approvisionnement de la France, qui représente 30 % de ses ventes. L’activité de l’usine ne s’est ainsi jamais interrompue pendant la crise Covid-19, afin d’assurer la continuité des soins des patients. « La nouvelle ligne de remplissage automatisée des seringues va nous permettre d’accroître notre capacité de production de près de 50 %, pour passer à plus de 100 millions de seringues annuelles, à destination de 28 pays dans le monde, en optimisant encore notre efficacité et notre sécurité d’approvisionnement. Cette nouvelle ligne s’inscrit dans un plan d’investissement de plus de 43 millions d’euros depuis 2016 en France », souligne Stéphane Ameille, directeur du site de Vernouillet. LEO Pharma investira 39 millions d’euros entre 2021 et 2023 pour achever la mise en place de la nouvelle ligne de remplissage, mais aussi pour financer l’achat d’une machine de mirage unitaire des seringues adaptée à la haute cadence générée (35 000 seringues par heure, soit deux fois plus que la ligne précédente), ainsi que l’adaptation des méthodes de conditionnement au nouveau format des seringues. Cette dynamique se traduira également dans les effectifs : le site de Vernouillet comptait 320 collaborateurs en 2019 en CDI. Ils devraient augmenter cette année du fait de l’accroissement des volumes à produire et atteindre 400 personnes à l’horizon 2023. La nouvelle ligne de remplissage nécessitera également de recruter de nouvelles compétences.
 
En chiffres :
LEO Pharma emploie 6.000 collaborateurs dans le monde
Les médicaments de LEO Pharma sont consommés par 92 millions de patients dans 130 pays.
En 2019, LEO Pharma a réalisé un chiffre d’affaires de 1,447 milliard d’euros.


Annie Duval-Petrix
17/02/2021