L’Église Saint-Pierre de Dreux en cours de restauration


Les travaux auraient dû commencer début 2020 mais la crise sanitaire en a décidé autrement. Le chœur va être restauré ainsi que l’orgue et deux tableaux. L’église sera dotée d’un nouveau mobilier liturgique.

La reprise des travaux de restauration de l’église Saint-Pierre a donné lieu à une visite de Pierre-Frédéric Billet, maire de Dreux, en compagnie du Père Jean-Marie Lioult, de Damien Chantrenne, directeur du Musée d'Art et d'Histoire, et de Charles Jobert, conférencier. « Nous considérons que le patrimoine historique de Dreux est riche et qu’à ce titre il faut réinvestir sur son entretien. Cela fait partie des leviers d’attractivité de la ville. On dit qu’un euro investi dans le patrimoine, c’est 8 à 9 € de retombées économiques directes et indirectes. C’est pour cette raison que nous investissons en 2021 près de deux millions d’euros pour l’ensemble du patrimoine historique de Dreux dont 601.152 € pour l’église. Cette église nous en avons la charge », indiquait le maire. Ce programme de restauration est supervisé par la Ville en lien avec la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) Centre-Val de Loire et la paroisse Saint-Étienne-en-Drouais. En ce qui concerne le bâti, il sera procédé à la mise hors d'eau et à la protection anti-pigeons des combles par un nettoyage et une désinfection complète pour la somme de 100 000 €. La restauration du chœur pour un coût de 464.000 € comprendra des travaux de maçonnerie : pierre de taille pour le redressement du voutain Sud-Ouest, nettoyage des voûtes, élévations du chœur et réfection des enduits soufflés. La restauration de sculpture pour le nettoyage des chapiteaux. Des vitraux seront restaurés. Ils seront sécurisés par des verres de doublage. Les réseaux électriques et l’éclairage du chœur seront refaits. « Ces travaux peuvent faire l’objet de subventions jusqu’à hauteur de 50 % du montant. Ils dureront au minimum 8 mois, de février à septembre », précisait Pierre-Frédéric Billet. « L’orgue du facteur Cavaillé-Coll nécessite une intervention pour la restauration de la machine Barker, le dispositif pneumatique permettant de diminuer la résistance des touches des claviers de l’orgue. Elle coûtera 18.400 €, subventionnée à 50 % par la DRAC. Elle sera confiée à l’entreprise Maciet », expliquait Charles Jobert. « Deux tableaux sont inscrits au programme des restaurations. Grégoire le Grand (fin XVIIème-début XVIIIème siècle) et Sainte-Femme au pied de la croix (début XIXème siècle). Cela entre dans le cadre d’un plan pluriannuel de restauration des œuvres entamé en 2017 et qui a redonné leur lustre à 3 œuvres jusqu’à présent. Il en reste 5 à remettre en état », précisait Damien Chantrenne. « La restauration des tableaux est estimée à 18.752 €, financée par la DRAC et éventuellement par du mécénat. Nous participons, cette année, au Plus grand musée de France, projet initié par la Sauvegarde de l’art français qui propose à des lycéens un panel d'œuvres à restaurer : cette année, deux tableaux de l'église et quelques autres des communes alentours (aussi conservés dans les églises). Les lycéens choisissent ensuite l'œuvre qui recevra le mécénat, soit une enveloppe de 10.000 € ». Le patrimoine de l’église est composé au total d’une vingtaine d’œuvres ou éléments mobiliers. « Ce sont autant de trésors que l’on souhaite aujourd’hui valoriser en mettant en place un programme de visites thématisées et commentées, sous un angle historique et artistique. Ce cycle de visites est baptisé : « L'église vous est contée ». (15 personnes maximum et sur réservation à 14h30). Trois rendez-vous gratuits sont programmés en 2021 », ajoute le directeur du musée. « À l’issue des travaux un nouveau mobilier liturgique (autel) sera installé. Nous travaillons avec une artiste. Nous sommes à la recherche d’un financement car ce mobilier doit être financé par la paroisse mais fixé au sol il deviendra la propriété de la commune », indiquait le Père Jean-Marie Lioult.

Dates des visites : 5 juin, 3 juillet et 13 novembre 2021.

 



Annie Duval-Petrix
04/03/2021