Le Festival Regards d’Ailleurs se tourne vers les scolaires


Le Festival Regards d’Ailleurs est touché de plein fouet par la crise sanitaire. Les salles de cinéma sont fermées depuis plusieurs mois à cause de la crise sanitaire, aussi l’édition 2021 sera dédiée au cinéma Irlandais et destinée aux scolaires.

Le Festival Regards d’Ailleurs aura bien lieu cette année malgré la crise sanitaire mais il n’accueillera que le jeune public. « Nous sommes le partenaire majeur du Festival Regards d’Ailleurs car nous avons la chance d’avoir l’association Fenêtre sur films à Dreux. Nous avons exprimé notre soutien en augmentant sa subvention de 22.000 à 30.000 €. Nous aurions pu nous retrancher derrière le contexte pour la diminuer mais nous estimons que c’est à ce moment-là que les associations ont besoin d’aide. On doit préparer la sortie de cette crise, tout ce qui n’aura pas été utilisé cette année le sera pour l’édition 2022 et pour organiser un festival encore plus ambitieux », indique Fouzia Kamal, adjointe au maire de Dreux, en charge de la culture. De son côté, Thierry Méranger, directeur artistique du festival, confirme : « ce n’est pas une réorientation du festival à laquelle nous assistons mais seulement du volet jeune public et pédagogique qui fait partie intégrante du festival. Dans l’ADN du festival, il y a d’abord le jeune public. C’est un festival toutes origines, créé il y a 19 ans uniquement pour lui. Il y a une logique puisqu’on a le droit de poursuivre dans le domaine scolaire cette année. La jeunesse représente entre 45 et 50 % du public du festival ». Si les salles venaient à rouvrir pendant le festival, les membres de l’association saisiraient l’occasion d’ouvrir la diffusion à un public plus large. « En attendant, en avril, il y aura un évènement tout public : le ciné concert, le 9 avril, à l’Odyssée. Le concertiste Grégoire Baumberger accompagnera le film Irish Destiny. Un classique rare du cinéma irlandais. Du 17 mars au 14 avril, les bénévoles de l’association Fenêtre sur films se déplaceront dans les établissements scolaires afin de partager la culture cinématographique irlandaise aux élèves des écoles, des collèges et des lycées. Ils représentent environ 5.000 futurs spectateurs pour les salles obscures. « Nous avons acquis du matériel à cet effet », indique Thierry Méranger.

www.regardsdailleurs.org



Annie Duval-Pétrix
18/03/2021