Les Veilleurs continuent d’agir pour la planète


Depuis septembre 2018, une trentaine de « Veilleurs pour la planète » au sein du Collectif pour une Transition Citoyenne de l’Eure (CTCE-Alternatiba), se lançaient des défis visant à limiter leur impact écologique. 
 
À partir d’un bilan carbone et après s’être fixé trois défis dans des domaines tels que le transport, l’énergie, l’alimentation et la consommation, les participants s’engageaient ainsi à amorcer leur propre transition écologique. Faire du covoiturage, réduire sa consommation d’énergie, manger moins de viande… des défis quantifiables communiqués en début d’année. « Chaque réunion était l’occasion d’échanger sur les défis ainsi que sur les difficultés rencontrées » précise Hugues Flichy, Veilleur pour la planète. « L’idée, c’était le partage d’expériences, se motiver les uns les autres et l’approfondissement de thématiques écologiques. Le tout dans une ambiance conviviale suivi d’un apéritif dînatoire ». Cassée dans son élan par l’arrivée de la Covid, la dynamique du groupe s’est trouvée mise en veille, alors que l’urgence climatique, elle, est toujours bien présente. Bien décidé à réagir, le collectif a mis sur pied des conférences en ligne depuis le 19 février, à raison d’une fois par mois, auxquelles tout un chacun peut assister. « Nous ne pouvions pas relancer les défis cette année, car l’aspect travail en petits groupes et temps d’échanges sont très importants pour nous. Nous avons donc opté pour des conférences interactives de présentation sur différents thèmes. Nous proposons plutôt un survol car les thématiques abordées peuvent être assez complexes ». Ainsi, les Veilleurs ont décliné des sujets comme l’impact de l’alimentation sur les gaz à effets de serre, les énergies renouvelables et citoyennes. « L’énergie citoyenne, ou énergie partagée, ce sont des groupes montés dans le but de créer des projets collectifs et citoyens. Plutôt que d’installer des panneaux photovoltaïques ou de petites éoliennes privatives, le fait de se regrouper en ensembles régionaux, cela soulage de la partie juridique et financière tout en permettant des synergies favorisant les projets citoyens ». Les prochains rendez-vous des Veilleurs sont fixés le 9 avril « réduire ses déchets », le 7 mai « oser un logement basse-consommation », le 11 juin, « réduire l’impact de nos déplacements » et le 8 juillet « manger bon autrement », avec, si la crise sanitaire le permet, un repas partagé. Rencontres animées sur Zoom, ouvertes à tous, gratuites et sans inscription, de 18h30 à 20h.
 
Informations sur www.alternatiba.eu/evreux


Aurélie Bourgeaux
24/03/2021