Un véhicule électrique pour les services techniques


La municipalité de Mézières-en-Drouais bénéficie d’une aide exceptionnelle de 8 800 € de l’État pour doter ses services techniques d’un véhicule électrique. Le fourgon Citroën E-Jumpy sillonne désormais les 12 kilomètres de voirie de la commune.

Il arbore fièrement le logo de France Relance sur ses portières. Le nouveau véhicule électrique des services techniques de la commune de Mézières-en-Drouais fait la fierté de Philippe Pommereau, maire du village, mais aussi de Xavier Luquet, sous-préfet de l’arrondissement de Dreux. « Chaque année, il y a des appels à projets sur les dotations d’équipement des territoires ruraux et des dotations de soutien à l’investissement local. L’an dernier, nous avons eu, grâce au plan de relance et de transition écologique, une deuxième enveloppe au second semestre d’environ 2,7 millions. Le projet de Mézières-en-Drouais entrait dans les priorités de transition écologique. Près de 4 millions d’euros ont été distribués sur l’ensemble du département », explique Xavier Luquet. Cette action permet de remplacer une voiture thermique par une électrique tout en aidant la municipalité à diminuer ses coûts de fonctionnement. Le choix est pertinent pour ce genre de véhicule qui part le matin sur un périmètre restreint de routes de la commune et qui est redéposé le soir au local technique où il sera rechargé. « Ce genre de produit peu se recharger par le biais d’une prise classique », indique Nicolas Hascoët, responsable des ventes dans le groupe Claris Automobiles de Vernouillet. « La commune compte 1 084 habitants, quatre employés municipaux dont deux agents techniques Thierry Patriarche, qui est aussi l’un des derniers gardes-champêtres, et son cousin Franck, indique Philippe Pommereau. On roule à peu près 19 000 km par an pour sillonner les routes et les chemins de la commune et transporter le matériel. » C’est un souhait de la nouvelle équipe municipale de rendre un peu plus vertueux le travail des services de la commune. Le Citroën E-Jumpy reviens
à 16 000 € à la commune, installation de prise de recharge comprise, toutes aides déduites pour un prix initial de 48 000 €.



Annie Duval-Pétrix
15/04/2021