Mobilité : la Région Normandie passe la main à l’Agglo


C’est une compétence très importante qui vient d’être votée, permettant à l’EPN d’avoir une totale maitrise des services de transports routiers de personnes, réguliers et à la demande.

« C’est une décision extrêmement importante, qui va engager notre territoire pendant des années. C’est une chance énorme, qui a demandé un travail non moins énorme. Les maires ont été nombreux à se plaindre des transports scolaires et nous allons améliorer le service, en travaillant de concert avec eux » a assuré Guy Lefrand, président de l’EPN. « C’est une très grande avancée, car l’Agglo Évreux Portes de Normandie sera l’interlocuteur unique des familles. Nous travaillions déjà avec tous nos partenaires (usagers, services du handicap, chefs d’entreprises…), et nous allons continuer à travailler avec eux pour apporter des améliorations très concrètes » complète Daniel Douard, vice-président en charge des mobilités à l’EPN. Guy Lefrand et les responsables de l’Agglo vont organiser des réunion secteur par secteur avec les maires, pour voir ce qui ne fonctionne pas, notamment au niveau de la sécurité, des temps de transport, du ramassage scolaire. « Nous travaillerons pour la continuité du service, en corrigeant des aberrations qui ont souvent été constatées, notamment au niveau des temps de transport des élèves, beaucoup trop longs. Nous allons améliorer la mobilité interurbaine, en créant, dès le mois de juin, 6 lignes semi-directes entre Saint-André-de-l’Eure et Évreux, du lundi au samedi. C’est un budget de 200 000 euros et c’est aussi la première pièce d’une ossature qui va permettre d’assurer un vrai service sur notre territoire » détaille le président de l’EPN. L’Agglo va pouvoir compter sur un budget de 5,7 millions d’euros dans le cadre de ce transfert de compétence. « Nous allons investir dès à présent, et les améliorations seront rapidement visibles. L’EPN va gérer les lignes régulières, plus les lignes scolaires, et passer de 42 à 150 véhicules de transport collectif, en plus de sa charge actuelle. Nous créerons une synergie entre l’urbain et l’interurbain et nous allons également faire avancer le projet de pôle multimodal à la gare. Un comité de pilotage se réunira prochainement » annonce Daniel Douard. « Nous avons surtout la chance de récupérer la proximité, par rapport à une structure qui nous l’avait éloignée » conclut Guy Lefrand.



Louis Lepretre
21/04/2021