Quatre nouveaux bus au gaz naturel chez TransUrbain


En service depuis le 8 mars, quatre nouveaux bus Mercedes Citaro GNV (Gaz Naturel pour Véhicules) sont venus rejoindre la flotte du TransUrbain. Achetés par l’agglomération d’Évreux Portes de Normandie, ce déploiement est une première en Normandie.

En service depuis le 8 mars, quatre nouveaux bus Mercedes Citaro GNV (Gaz Naturel pour Véhicules) sont venus rejoindre la flotte du TransUrbain. Achetés par l’agglomération d’Évreux Portes de Normandie, ce déploiement est une première en Normandie. Plus respectueux de l’environnement, la combustion du gaz naturel ne produit pas d’oxyde de soufre, plomb, poussières, et peu d’oxydes d’azote. « De tous les hydrocarbures, le gaz naturel est celui qui dégage à la combustion le moins de monoxyde de carbone, il n’émet ni fumées noires, ni odeurs » précise Laurent Thomas, responsable d’exploitation TransUrbain. D’une autonomie de 350 km, les bus peuvent assurer un service à la journée avec un plein prévu chaque soir sur la station multi-énergies (hydrogène et GNV) inaugurée le 1er décembre dernier sur la zone du Long-Buisson. « Le plein de gaz est fait en 6 minutes » observe Laurent Thomas. Une formation a été prodiguée en interne par TransUrbain aux 85 conducteurs ciblant à la fois la conduite, le plein de GNV et les normes de sécurité. Les mécaniciens TransUrbain ont eux aussi réalisé des formations chez Mercedes afin de maîtriser cette nouvelle technologie. Au-delà d’être des véhicules respectueux de l’environnement, ils sont aussi plus silencieux. « Le moteur fait beaucoup moins de bruit, ce qui entraine une diminution des vibrations et donc un transport plus confortable. De même, comme il s’agit de véhicules neufs, équipés d’une assistance électrique de direction, nos conducteurs profitent d’une meilleure souplesse de conduite ». À noter que le niveau sonore est divisé par deux par rapport à un moteur diesel. « Les retours de nos conducteurs sont très positifs en terme de conduite, et ce qui revient le plus souvent, c’est le silence observé ». D’apparence ordinaire, la différence se situe dans les coffres blancs surplombants le bus, dans lesquels se trouvent des bouteilles de gaz alimentant les véhicules. L’arrivée de ces Mercedes Citaro a modifié le stationnement des autres bus sur le parking du TransUrbain. « Nous avons regroupé les quatre véhicules pour qu’ils stationnent à proximité d’un accès facile permettant l’intervention rapide des pompiers en cas de danger ». Si aujourd’hui le parc TransUrbain dénombre 44 bus dont les 4 nouveaux GNV, il n’est pas inenvisageable que de futurs véhicules GNV viennent rejoindre les troupes. « Nous n’avons pas de perspectives précises mais au vu de l’investissement engendré par la station multi-énergies, on peut espérer voir arriver d’autres bus GNV ».

54 rue Jean-Monnet à Évreux
02 32 31 34 36
www.transurbain.com



Aurélie Bourgeaux
21/04/2021