Les Panthères au sommet du classement


Stoppées net l’an dernier après une saison pleine de promesses, les volleyeuses de l’Evreux Volley Ball n’ont rien lâché et ont confirmé leur position de leader en décrochant la montée en Ligue A la saison prochaine. 

C’est à Quimper ce samedi 1er mai, que les ébroïciennes ont transformé l’essai en s’imposant 3 sets 0 (25-10, 25-18, 25-19), les propulsant en Ligue AF, pour la troisième fois, après 2009 et 2016. Alors qu’à 20h15 précises, la nouvelle se propageait que la montée était actée, les ébroïciennes se battaient sans le savoir jusqu’au bout, ne laissant que peu de possibilités aux Quimpéroises. « J’appréhendais que le speaker fasse une annonce au micro au sujet de leur victoire, mais il est resté discret et les joueuses ont pu finir le match en s’imposant très nettement » explique Nathalie Trunet-Perret, présidente de l’EVB. « La victoire dépendait aussi de celle de Saint-Dié-des-Vosges, qui jouait samedi soir contre Levallois. On devait remporter le match d’au minimum 1 set, mais quand on a su que Saint-Dié venait de perdre son 2ème set, cela nous offrait automatiquement la montée ». Venues en Bretagne pour gagner, la détermination a fait oublier le stress pour laisser place à la concentration et l’application. « Nous avions réservé un hôtel sympathique pour cette dernière journée » détaille la présidente. « Elles ont pu profiter de chambres confortables et calmes, tout était réuni pour qu’elles soient bien, même l’accueil quimpérois s’est fait avec le sourire ». Ce titre de DEF (Championnat de France d’Elite Féminine 2ème division) leur permettra donc de se mesurer à la Ligue AF à la saison prochaine et confirme une belle dynamique lancée il y a trois ans. Coachées par Flavien Rigal, les Panthères ont géré leur saison de main de maître enchainant matches et victoires. « Flavien est un vrai meneur, il a toujours des paroles très rassurantes avant les rencontres, ça met en confiance ». Confortées dans leurs très bons résultats avec l’arrivée dans l’équipe de trois joueuses de qualité, Radostina Marinova, Maja Sandrk et Marija Vujnovic, les volleyeuses achèvent le championnat avec trois défaites sur 26 matches au total, soit -8 points sur l’ensemble de la saison. « On est hyper fiers de cette équipe que l’on a construite depuis trois ans et que l’on a bien secondée pour qu’elle monte en puissance. Elles ont grandi aussi bien humainement que sportivement » se réjouit Nathalie Trunet-Perret. Privés de match, les ébroïciens n’ont rien loupé de la rencontre et ont réservé dimanche soir un accueil en fanfare pour les héroïnes de retour sur leurs terres. Une cinquantaine de personnes attendait l’arrivée du car avec tambours et confettis pour fêter la victoire comme il se doit. Même si cette montée signifie aussi la fin d’un cycle et donc un remaniement d’équipe, ces temps victorieux laissent augurer un bel avenir pour l’EVB qui va désormais pouvoir se mesurer aux meilleures équipes françaises. Chaque membre de l’équipe a reçu la médaille de la ville d’Évreux, en hommage à cet exploit sportif de haut niveau.



Aurélie Bourgeaux
05/05/2021