1000 livres distribués aux écoles de Dreux et Vernouillet


Vingt-trois écoles de Dreux et Vernouillet situées en réseau d’éducation prioritaire reçoivent 1000 livres dans le cadre du dispositif Biblionef de la Cité Éducative.

Evelyne Mège, directrice des services académiques d’Eure-et-Loir, était à Dreux et Vernouillet lundi 10 mai, pour assister à la livraison des livres offerts par l’agence nationale de cohésion territoriale aux écoles membres de la Cité Éducative. La distribution a commencé par l’école Gambetta, dans le quartier Sainte-Ève, puis à l’école Jules-Vallès à Vernouillet, et s’est terminée à l’école élémentaire Pierre Mendes-France dans le quartier des Oriels en présence de Anne Czebotar, principale du collège Pierre-et-Marie-Curie responsable du dispositif à Dreux, et de Virginie Simonnet, secrétaire générale de la Sous-préfecture. « L’école compte 132 élèves répartis en huit classes », indiquait Sandra Mignot, directrice de l’établissement.  « Chacune des écoles de la Cité Éducative reçoit un lot d’albums et de documentaires pour les élèves allant de la maternelle jusqu’au CM2 ainsi que les bibliothèques de Dreux et Vernouillet. Ils sont financés par l’agence nationale de cohésion pour les territoires », indiquait Evelyne Mège. « Cette opération a pour but de renforcer le rapport aux livres, faire en sorte d’accroître la maîtrise du vocabulaire, de faire découvrir de nouvelles histoires et de familiariser les élèves avec la littérature », poursuivait la directrice d’académie. « Quatre-vingts villes de France font partie du réseau Cité Éducative. Le dispositif dispose d’un budget de 131.000 € à destination des écoles et des villes de Dreux et Vernouillet sur quatre ans qui permettra, outre l’achat de livres, d’organiser des actions pour promouvoir l’ambition scolaire auprès des collégiens et des lycéens en leur permettant de rencontrer des parcours d’excellence ou encore de réaliser des visites d’écoles prestigieuses. Ce budget prévoit des formations pour les personnels éducatifs pour raccrocher des élèves aux études et des vélos ont été achetés pour apprendre à travers le sport le respect d’autrui et le dépassement de soi », ajoutait Anne Czebotar.



Annie Duval-Petrix
12/05/2021