La société ALM vise les chantiers de proximité


À l’occasion de la signature d’un partenariat entre l’Agglo du Pays de Dreux et la CMA 28, Gérard Sourisseau, président de l’Agglomération, et Michel Cibois, président de la CMA 28, ont visité la société ALM.

Dirigée par Jean-Luc Lobrot, ALM, spécialisée dans la maçonnerie, le gros œuvre et le génie-civil, a été créée en juin 2000 à Chaudon et s’est installée en 2009 sur la zone d’activité de la Vallée des Saules à Tremblay-les-Villages. L’entreprise emploie 25 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 4,1 millions d’euros. Gérard Sourisseau et Michel Cibois ont effectué la visite en compagnie de Pierre-Frédéric Billet, vice-président de l’Agglo chargé du développement économique, et de Christelle Minard, vice-présidente de l’Agglo chargée de l’attractivité du territoire. Le chef d’entreprise a exprimé les difficultés rencontrées depuis 2008 sur les marchés publics. « Nous essayons de faire d’autres bâtiments que du bâtiment industriel mais nous n’arrivons pas à toucher le marché du logement.  Il est difficile de se positionner sur ces marchés qui sont attribués aux grosses structures avec beaucoup de sous-traitance. Notre société emploie des salariés locaux qui font vivre l’économie locale. Depuis 2008, nous avons fait près de 400 devis pour une quarantaine d’affaires réalisées allant de 10.000 € à presque 2 millions d’euros », confiait le patron avant d’aborder le problème de l’emploi. « Nous avons des difficultés pour embaucher. L’ouvrier pousse brouette n’existe plus. Il nous faut des niveaux bac, ouverts et structurés, car nos brouettes sont des télescopiques qui coûtent 60.000 € et demandent certaines connaissances pour leur utilisation. On peut former en interne comme le jeune Quentin avec qui nous allons signer un CDD ». Outre ces difficultés, le chef d’entreprise a dénoncé la hausse importante des prix des matières premières : +40 % pour l’acier entre décembre et février et +55 % pour le PVC. La convention signée porte sur la création, la reprise ou la transmission d’entreprises artisanales, l’aide au développement, l’accompagnement des artisans impactés par la crise sanitaire du Covid-19 et la présence de la CMA 28 au plus près des artisans et des collectivités.



Annie Duval-Petrix
27/05/2021