Canton de Dreux 1 : Béatrice Jaffrenou et Youssef Lamrini


Béatrice Jaffrenou et Youssef Lamrini clament la cohérence et dénoncent un consensus à tous les niveaux. « Nous sommes pour une rupture avec la politique de Macron ».

Béatrice Jaffrenou, 61 ans, est une militante engagée, elle est hospitalière depuis 41 ans à l’hôpital de Dreux, adhérente au POID (Parti Ouvrier Indépendant Démocratique). Youssef Lamrini, 37 ans, sans étiquette, est cadre dans une entreprise de transport. Il a fondé son parti Le changement, c’est vous en 2020, à l’occasion des élections municipales. Il est élu de l’opposition à Vernouillet et au conseil communautaire. Le binôme se connaît puisqu’ils ont mené des combats communs en 2014 pour défendre la cause palestinienne. « Notre candidature est utile et cohérente. Elle s’inscrit dans une continuité », explique Youssef Lamrini. « On ne court pas après nos postes, nous sommes pour une rupture avec la politique de Macron et avec le consensus qui s’organise autour de cette politique qui accorde des crédits aux banques sans aucun espoir de retombées locales », ajoute Béatrice Jaffrenou. « Je regrette que le parti communiste soutienne les partis de droite dans le projet de l’A154. Ce sont des contradictions qui incitent les gens à ne plus aller voter, explique Youssef Lamrini en dénonçant, l’ANRU et la destruction de 350 logements ainsi que celle de l’hôpital qui certes n’est pas parfait mais fonctionne bien avec des spécialités, le SAMU et qui fait vivre 2000 personnes ». Béatrice Jaffrenou dénonce : « Nous avons écrit au département et à l’ARS pour la poursuite du financement des 17 postes dont l’hôpital ne peut se passer. Nous n’avons eu aucune réponse et aucun parti de gauche ne s’est manifesté. Notre hôpital est vieux mais, c’est comme les logements sociaux, on ne l’entretient pas. Les pouvoirs publics laissent tout se détruire. La politique de rupture que nous défendons n’exclut pas de produire des budgets déficitaires du moment que ces budgets répondent aux besoins de la population sur l’école, l’hôpital, le logement et la RN154 ». Angélique Huet, 35 ans, aide-soignante et militante au POID et Slimane Gaci, 48 ans, commerçant vernolitain, sans étiquette politique, sont leurs remplaçants.



Annie Duval-Petrix
27/05/2021