Le collège Jean-Rostand fait peau neuve


En chantier depuis mai 2019, le collège Jean-Rostand situé à Évreux Saint-Michel a fait l’objet d’une visite du Président du Conseil départemental de l’Eure, Pascal Lehongre le jeudi 27 mai.
 
Maîtres d’œuvres, architectes et personnels de l’établissement étaient réunis pour présenter l’avancée de sa restructuration. Fin de chantier prévue en février 2022, les élèves devraient pouvoir bénéficier de l’intégralité des locaux au retour des vacances de printemps 2022. 
D’une surface globale de 5 130 m2, le collège nécessitait une remise aux normes actuelles afin d’accueillir en toute sécurité ses 550 élèves. Actuellement avancés aux deux tiers, les bâtiments administratifs, des espaces de travail pour les enseignants, quelques salles de classe, le self, le CDI et les ateliers dédiés aux classes SEGPA ont été réalisés. « Il reste principalement les salles de classes à faire, les logements de fonction et les aménagements extérieurs comme la cour et le jardin » observe Christophe Bidaud, de CBA (Christophe Bidaud Architectes), responsable de l’équipe de maîtrise d’œuvre en charge du chantier. Loin d’être un chantier des plus simples de par le fonctionnement du collège durant les travaux, la réhabilitation a nécessité une « méthodologie importante mais pas infaisable ». Ainsi, des modulaires ont été mis en place permettant d’accueillir personnel et élèves durant les phases de démolition. « On a eu l’opportunité d’avoir une reconstruction se passant en plusieurs phases » précise l’architecte. « Le bâtiment d’entrée reprend la forme d’un U pour accentuer le côté accueil des élèves et des enseignants. Le Corbusier comparait les logements à des machines à habiter, les collèges sont pour leur part des machines à apprendre. Mais il s’agit avant tout de placer l’esthétisme au cœur des préoccupations pour que tous les usagers s’y sentent bien ».
Le nouveau bloc comprend également une partie « lanterne » prévue pour éclairer l’espace urbain la nuit. Pour un montant 20,8 millions d’euros financés par le Département, le chantier a permis de repenser le collège dans sa totalité en accentuant sa fonctionnalité. « En terme de mobilier, nous avons récupéré tout ce qui pouvait l’être, pour le réutiliser ou en faire don » précise Maryse Galpin, principale de l’établissement. Ne dissimulant pas son enthousiasme lors de la visite, Pascal Lehongre a pris le temps d’échanger avec le personnel et les élèves, notamment ceux scolarisés en 3ème SEGPA. Les jeunes ont pu présenter leur cursus scolaire aux invités du jour, valorisant ainsi les filières professionnelles. 


Aurélie Bourgeaux
04/06/2021