Régulation des populations félines errantes à Vernouillet


La ville de Vernouillet, l’association l’École du Chat et les deux cabinets vétérinaires vernolitains signent une convention pour maîtriser la population des chats libres et créer une antenne vernolitaine de l’association. 

C’est la loi, les chats nés après le 1er janvier 2012 doivent être obligatoirement identifiés, par puce électronique ou par tatouage. À défaut, leurs maîtres encourent jusqu'à 750 € d'amende et les chats, eux, risquent de se faire capturer, stériliser et identifier par leur commune de capture. « J’ai pris connaissance que j’avais la responsabilité de l’errance animale sur la commune et il m’a paru nécessaire de réactiver les dispositifs mis en place avec Françoise Benmeziani, présidente de l’association l’École du Chat, avec l’idée de l’améliorer en trouvant des ramifications locales », indique Damien Stepho, maire de Vernouillet. Les bénévoles de l’association œuvrent au quotidien. « Nous avons travaillé avec Nadège Tachat, secrétaire de la Police municipale, sur ce dossier pour faire en sorte que la convention annuelle qui permet que la stérilisation, puis la remise en liberté là où l’animal a été attrapé, soient réalisées sur la commune en partenariat avec les deux cabinets vétérinaires vernolitains : le cabinet Plein Sud et la clinique vétérinaire du Pays Drouais au lieu d’aller à Chartres. Nous avons habilité deux bénévoles de l’École du Chat : Nicole Brière et Virginie Supligeon qui pourraient être rejointes par d’autres bénévoles. La ville de Vernouillet subventionne l’École du Chat à hauteur de 1.500 € par an pour la stérilisation de vingt à trente chats, mais cette année, il y aura peut-être besoin d’un peu plus », poursuit le maire. La convention est signée pour un an renouvelable. Le problème de la convalescence a été soulevé par Françoise Benmeziani : « une chatte enceinte, opérée ne peut pas être relâchée tout de suite, il lui faut quelques jours de convalescence. Nous comptons un jour pour un mâle et deux à trois jours pour une femelle ». « La convention prévoit ces délais post opératoires pendant que la municipalité travaille sur la création d’un chenil et d’une salle de convalescence pour les chats », assure Damien Stepho.

École du Chat : 06 29 06 60 44
Police municipale de Vernouillet : 02 37 62 80 70

 



Annie Duval-Petrix
09/06/2021