Des tapis horticoles fleurissent les parterres de la ville


La nouvelle équipe municipale a fait le choix des tapis horticoles pour fleurir les parterres de la ville. Fikret Onal, adjoint au maire en charge de l’amélioration du cadre de vie et de l’écologie, dévoile le programme d’embellissement sur la ville de Vernouillet.

Les premiers tapis horticoles ont été posés simultanément aux quatre coins de la ville, le long de la route de Chartres. Les jardiniers étaient accompagnés de Fikret Onal, de Benjamin Valiergue, directeur des services techniques, et d’Aurélien Hoin, directeur du service cadre de vie. « Nous avons travaillé en étroite collaboration avec les cadres et les agents des services pour faire le choix des tapis horticoles en géotextile. Ils sont modulables, demandent peu d’entretien, ils contiennent de l’engrais et un produit qui empêche les mauvaises herbes de pousser tout en nécessitant très peu d’arrosage car la terre dont ils sont composés retient l’humidité. De plus, on peut les déplacer d’un endroit à un autre », explique Fikret Onal. Pour l’heure, 162 tapis horticoles sont posés en différents endroits de la ville, 300 bulbes et 11.588 plantes. « Autre nouveauté, nous allons travailler sur un fleurissement par thème annuel. Pour 2021, c’est la couleur qui a été choisie pour redonner vie et gaîté après ces mois de crise sanitaire. L’an prochain, ce sera le jardin du bonheur et en 2023, ce sera le sport pour l’année olympique », détaille l’élu. Des jardinières vont être installées dans différents endroits et le boulevard de l’Europe retrouvera les couleurs de la ville, vert, gris et fuchsia avec de jolies décorations florales. « Pour l’an prochain, nous avons choisi le jardin du bonheur parce que nous plantons principalement des fleurs mais le jardin, ce sont aussi des légumes parmi les fleurs », confiaient Emmanuel Lacroix et Dominique Marchand, agents des services. Le service espaces verts et cadre de vie compte une quarantaine d’agents qui ont en charge 20 sites de fleurissement, 20,6 ha de pelouses, 6 ha de terrains de sports et 2,4 ha de surfaces plantées d’arbustes. « Tous ces efforts visent à obtenir la deuxième fleur qui vient récompenser les villes et villages fleuris de France », confiait Fikret Onal.



Annie Duval-Petrix
09/06/2021