Une nouvelle création de la Cie de l'Œil Brun au Dianetum


La Cie de l'Œil Brun jouera sa nouvelle création pour la première fois sur la scène du Dianetum à Anet, le jeudi 24 juin à 20h30.

« Pourquoi les lions sont-ils si tristes ? » un titre venu « comme ça » nous diront les auteurs Leïla Anis et Karim Hammiche : « Les lions peuvent représenter une génération d'hommes du passé, du 20ème siècle ». « C'est une jolie fresque intergénérationnelle où l'on peut tous se retrouver » ajoute Nathalie Tachon, directrice du Dianetum. Dans cette pièce, il y a quatre personnages, Jean, reporter de guerre, qui est appelé au chevet de son père Georges. Gabrielle, la fille de Jean, qui est urgentiste à l'hôpital public et Paul, le voisin de Georges, ancien directeur des ressources humaines. Georges ne sera physiquement pas présent, mais le trio (Gabrielle, Jean et Paul) sera dans son jardin à se remémorer beaucoup d'histoires. « Le cœur de notre projet était la relation au travail. En 2018, nous avons rencontré plusieurs personnes avec des métiers bien différents. À travers leur relation à leur travail nous avons réalisé un questionnaire, qui est ensuite devenu un film, puis cette pièce. Nous avons créé de la fiction à partir du réel » raconte Karim Hammiche. Les personnages abordent beaucoup de sujets et de sous-sujets, il y a de l'intime, de la famille, la relation au père qui est aussi bien présente et la fin de vie. « Ce sont des personnages très actuels, dans lesquels on peut tous se retrouver » précise Leïla Anis, auteur et comédienne, puisqu'elle interprète le rôle de Gabrielle. « Ce travail a été toute une aventure et beaucoup de découverte pour moi » ajoute-t-elle. La Cie de l'Œil Brun avait vingt-huit dates programmées l'année dernière et a dû les repousser. Des changements qui ont fait que le Dianetum est le premier lieu de spectacle à recevoir cette création. « Nous sommes heureux de faire cette date à Anet, notre première face à un public. Nous l'avons seulement jouée devant des professionnels, qui ont beaucoup apprécié » raconte Karim Hammiche. Cette création est ouverte à tout public, à partir de 12-13 ans. 

Réservations sur www.dianetum.fr

 



Charlyne Didelot
09/06/2021