Le cap des 20 000 vaccinés, franchi avant la fin du mois


Après un week-end où la vaccination est allée bon train au centre de Saint-André-de-l’Eure, l’équipe des bénévoles reste plus mobilisée que jamais, avec 2 000 doses à injecter la semaine dernière. L’inscription des jeunes a démarré mardi 15 juin.

Guy Lefrand, président de l’Agglo d’Évreux, Portes de Normandie (EPN), et Sylvain Boreggio, vice-président, sont venus jeudi 10 juin rendre visite à l’équipe des bénévoles qui fait fonctionner le centre de vaccination de Saint-André-de-l’Eure, un des 5 centres ouverts dans le département. Une visite qui a permis de mettre à l’honneur Nadine Esnart, cheville ouvrière en charge de l’organisation du centre et « piqueuse » efficace qui ne ménage pas ses efforts. « Nous avons démarré avec 40 doses par jour et nous allons en injecter 532 aujourd’hui. Il n’y a pas une dose de perdue, même s’il faut terminer à 21h30 comme hier » assure l’infirmière à la retraite, mais toujours aussi motivée et dynamique. « Avec le Docteur Francis Lebail et Nadine Esnart, nous avons voulu que le centre ne fonctionne qu’avec des bénévoles. C’est le cas, avec beaucoup d’élus impliqués, y compris avec ceux venus des communes voisines » ajoute Franck Bernard, maire de la ville, qui reconnaît « fonctionner un peu avec le système D, avec l’EPN qui fournit les fluides et l’hôpital les doses de vaccin. « Je suis admiratif devant une telle organisation. Dès le début, les élus se sont impliqués et c’est ce qu’il fallait faire pour être efficaces » a souligné Guy Lefrand, avant de rappeler l’action du « vaccinobus » mis en circulation par l’EPN, qui continue à faire le tour des villages du canton et a pu attirer près de 2 000 candidats au vaccin, pris en charge à domicile. « Cela montre à quoi sert une Agglo » a insisté le président. « Nous entrons dans une période qui est un peu différente mais chez nous, on va pouvoir continuer d’être vacciné durant tout le mois de juillet, avec la même équipe de bénévoles. Nous faisons beaucoup de premières injections et cela continue, puisque depuis le 15 juin, nous prenons les réservations pour les jeunes âgés de 12 ans au moins, qui doivent se présenter avec une autorisation des deux parents » a complété Franck Bernard.



Louis Lepretre
17/06/2021